Journal de l'épreuve

Résumé de l'étape13.04.2014 à 16:59Terpstra émerge d'un final haletant

Rarement Paris-Roubaix a réservé autant de suspense dans l'ère moderne. Après quelques numéros de soliste, notamment de Thor Hushovd, Tom Boonen et Peter Sagan, un regroupement de onze coureurs dans les dix derniers kilomètres a placé l'équipe Omega Pharma-Quick Step en supériorité numérique, permettant une ultime et décisive attaque de Niki Terpstra, déjà 3e à Roubaix l'an passé. Il inscrit, devant John Degenkolb et Fabian Cancellara, la...

lire la suite

interview13.04.2014 à 17:23Niki Terpstra: "Le plus beau jour de ma carrière"

Ceci n'est peut-être pas le plus beau jour de ma vie mais le plus jour de ma carrière, certainement. J'étais devant et j'ai attaqué après le dernier secteur pavé. Je ne savais pas quelle était mon avance dans le final mais j'ai poussé à fond sur les pédales. Avec trois coureurs d'OPQS dans le dernier groupe de tête, nous étions en position de force.

lire la suite

interview13.04.2014 à 17:21John Degenkolb: "Une étape vers la gloire"

Aujourd'hui, la deuxième place est le meilleur résultat que l'on pouvait récolter en regardant le déroulement de la course dans son ensemble. Un problème mécanique m'a coûté, ainsi qu'à mes équipiers, beaucoup d'énergie pour revenir, mais heureusement, Bert De Backer a été suffisamment malin pour filer le train de Tom Boonen, ça m'a permis d'avoir quelqu'un avec moi pour préparer le sprint pour la deuxième place. Sauver la deuxième place, j'en suis fier. C'est une nouvelle...

lire la suite

interview13.04.2014 à 17:14Cancellara: "Je peux être fier"

On a vécu un Paris-Roubaix vraiment très difficile. Le vent a changé la course. J'ai chuté, changé de vélo et dépensé des forces pour revenir devant. La situation de course à l'avant m'a coûté beaucoup d'énergie, en position d'attente. Le peloton était vraiment très fort aujourd'hui. Sep Vanmarcke et moi avons cherché à faire la sélection. Dans le final, face à OPQS, j'ai pensé à attaquer mais avec le vent contraire et tout le monde qui me marquait, il valait mieux que...

lire la suite

Dépêches

16:39Degenkolb 2e

Top 5:

1. Niki Terpstra (OPQ

2. John Degenkolb (GIA)

3. Fabian Cancellara (TFR)

4. Sep Vanmarcke (BEL)

5. Zdenek Stybar (OPQ)

16:35Victoire de Terpstra

Victoire en solitaire de Niki Terpstra.

16:34Terpstra au vélodrome

23 secondes d'avance pour Terpstra à l'entrée du vélodrome. C'est gagné!

16:3115'' pour Terpstra

A 4km de l'arrivée, Terpstra a 15 secondes d'avance. Il semble bien parti pour l'emporter.

16:29Thomas réagit

Geraint Thomas relance alors que Terpstra compte 8 secondes d'avance à 5km du but.

16:28Terpstra attaque

Terpstra attaque à 6km de Niki Terpstra qui s'octroie 6 secondes d'avance.

16:24Jonction entre les deux groupes

11 coureurs en tête à 9km de l'arrivée: Cancellara, Vanmarcke, Boonen, Stybar, Terpstra, Wiggins, Thomas, Langeveld, Sagan, Degenkolb et De Backer.

16:19Sagan reste en course

Sagan a repris place à l'avant tandis que Langeveld (GAR) a rejoint le groupe Boonen-Wiggins.

16:16Quatre en tête

Cancellara, Vanmarcke, Stybar et Degenkolb ont lâché Sagan. Sont en poursuite: Boonen, Terpstra, Wiggins, De Backer et Thomas.

16:14Sagan rejoint

Sagan rejoint à 15km de l'arrivée. Vanmarcke impressionne.

16:12Sagan à l'arbre

A l'entrée sur le carrefour de l'arbre, Sagan n'a que quatre secondes d'avance sur ses poursuivants.

16:11Sagan menacé

Vanmarcke et Cancellara ont emmené avec eux Stybar et Degenkolb, à la poursuite de Sagan tandis que Thomas et De Backer sont partis derrière eux.

16:09Vanmarcke accélère

Sur le secteur 5, Vanmarcke accélère en poursuite de Sagan, suivi comme son ombre par Cancellara tandis que Boonen semble victime d'un incident mécanique.

16:08Jonction derrière Sagan

La jonction s'opère entre la tête du groupe Cancellara et celui de Boonen, 16 secondes derrière Peter Sagan, seul en tête sur le secteur 5 de Camphin-en-Pévèle.

16:05Dix coureurs en tête, Sagan attaque

Deux coureurs ont rejoint les huit de tête. Sagan attaque seul à 21km du but.

16:02Van Avermaet chute

2e du Tour des Flandres, Van Avermaet chute dans le peloton des poursuivants derrière les huit hommes de tête.

16:01Sagan et Wynants devant

A 24km de l'arrivée, Sagan et Wynants rejoignent les six hommes de tête. Boonen attaque aussitôt sur le secteur 6.

15:55Le peloton se rapproche

Le peloton se rapproche à 25 secondes alors qu'il n'y a plus que 13 secondes d'écart entre les six hommes de tête et les deux poursuivants, Sagan et Wynants.

15:5330km restant

Boonen (OPQ), Hushovd (BMC), Tankink (BEL), Thomas (SKY), De Backer (GIA) et Martinez (EUC) sont à 30km de l'arrivée sur le vélodrome de Roubaix, bercé par le soleil.

15:52Peloton à 35''

Le peloton mené par les équipiers de Cancellara (TFR) est à 37 secondes de Boonen (OPQ), Hushovd (BMC), Tankink (BEL), Thomas (SKY), De Backer (GIA) et Martinez (EUC), Sagan et Wynants restant intercalés.

15:49Boonen repris

A l'entrée du secteur 7, Boonen est repris. Sagan et Wynants sont à 25 secondes des six hommes de tête.

15:47Boonen s'isole

A 35km de l'arrivée, Tom Boonen s'isole en tête de course.

15:46Sagan se relance

Alors que la poursuite temporisait, Peter Sagan, revenu de l'arrière, relance l'allure, 25 secondes derrière les six hommes de tête. Wijnants (BEL) prend son sillage.

15:42Cancellara se réveille

A 38km de l'arrivée, Fabian Cancellara entre en action et se lance à la poursuite des hommes de tête. Lars Boom (BEL) s'accroche à sa roue.

15:38L'écart augmente

45 secondes en faveur des hommes de tête à 41 kilomètres de l'arrivée. L'équipe Belkin a tenté d'endormir le groupe de chasse au sein duquel Trek a tardé a entamer la poursuite.

15:3230 secondes d'avance

Les pédalées conjuguées de Boonen et Hushovd sont efficaces: à la sortie du secteur 10 de Mons-en-Pévèle, les six hommes de tête ont porté leur avance à trente secondes.

15:27Six en tête à 50km du but

A 50km de l'arrivée, six coureurs sont en tête avec 15 secondes d'avance: Tankink (BEL), Boonen (OPQ), Hushovd (BMC), Thomas (SKY), De Backer (GIA) et Martinez (EUC).

15:22Hushovd vole

Thor Hushovd a opéré seul la jonction avec le quatuor de tête.

15:21Peu d'écart

Ne restent plus en tête sur le secteur 11 que Thomas, Boonen, Martinez et Gaudin, mais le peloton en file indienne se rapproche.

15:14Six en tête

Six hommes en tête à 56km de l'arrivée: Boonen (OPQ), Ladagnous (FDJ), Thomas (SKY), Gaudin (AGR), Martinez (EUC) et De Backer (GIA). Le peloton est à 15 secondes.

15:07Fin de l'échappée

A 61km de l'arrivée, le trio de tête est repris par les huit contre-attaquants. Le peloton mené par BMC n'est qu'à 18 secondes.

15:05Boonen se rapproche de la tête

Tom Boonen a pris place dans le groupe de chasse et se rapproche du trio de tête.

15:03Chute de Paolini

Chute de Paolini (KAT) dans le secteur 13, de même que Cyril Lemoine (COF)

15:02Boonen en virtuose

Sur le secteur 13, Tom Boonen accélère et sort seul du peloton à la poursuite des hommes intercalés.

15:00Ladagnous insiste

Matthieu Ladagnous (FDJ) est reparti avec Geraint Thomas (SKY).

14:591'10'' à 66km du but

A 66km de l'arrivée, Jarrier, De Troyer et Schillinger n'ont plus qu'1'10'' d'avance sur le peloton qui a repris Ladagnous.

14:56Démare crève

Nouvelle crevaison d'Arnaud Démare, distancé à 68km de l'arrivée.

14:54Ladagnous accélère

Dans le secteur 14, Matthieu Ladagnous (FDJ) accélère et prend de l'avance sur le reste du peloton.

14:50Murphy distancé

John Murphy ne figure plus à l'avant. Paris-Roubaix est désormais mené par trois hommes: Jarrier (BSE), Schillinger (TNE) et De Troyer (WGG).

14:49Peloton à 2'10''

A 72km du but, le peloton des favoris se trouve à 2'10'' des quatre hommes de tête, Jarrier, Murphy, De Troyer et Schillinger. La deuxième partie du peloton, avec Sagan, s'apprête à opérer la jonction.

14:47Sagan à l'arrière

A l'entrée du secteur 15, le peloton est morcelé. Peter Sagan figure dans la deuxième partie.

14:46Hushovd repris

Le groupe Hushovd est repris par la tête de peloton, secoué maintenant par le champion de Suisse Michael Schär.

14:44Wiggins distancé

Bradley Wiggins est distancé par le peloton à l'arrière duquel Peter Sagan est également apparu en difficulté.

14:43Hishovd en action

Le champion de Norvège Thor Hushovd apparaît en tête de peloton avec des velléités offensives. Il emmène sept coureurs avec lui.

14:42Pozzato crève

Filippo Pozzato (LAM) crève avant l'entrée sur le secteur 15.

14:41De Haes et Koretzky repris

A 77km de l'arrivée, De Haes et Koretzky, écartés de l'échappée dans la trouée d'Arenberg, sont repris par le peloton.

14:40Degenkolb crève

Alors qu'OPQS accélère en tête de peloton, 3'20'' derrière les quatre hommes de tête, John Degenkolb (GIA) est victime d'une crevaison.

14:36Kristoff abandonne

Accablé par la malchance, Alexander Kristoff abandonne Paris-Roubaix.

14:35Cancellara dans le peloton

Reparti illico, Cancellara a vite repris sa place dans le peloton.

14:33Chute de Kristoff

Alexander Kristoff chute au cours de sa poursuite pour reprendre place dans le peloton.

14:32Chute de Cancellara

Pour avoir roulé sur un trottoir, Fabian Cancellara, placé dans les premières positions du peloton, est victime d'une lourde chute à 82km de l'arrivée.

14:29Nouvelle crevaison de Kristoff

Déjà victime d'une crevaison dans la trouée d'Arenberg, Alexander Kristoff en subit une deuxième alors qu'il chasse pour reprendre sa place dans le peloton. Celle-ci risque fort de lui être fatale.

14:27Boucher arrêté

En poursuite des quatre hommes de tête, David Boucher voit sa progression retardée par le passage d'un train.

14:24Wiggins crève

Bradley Wiggins est victime d'une crevaison à l'arrière du peloton.

14:23Quatre en tête au Pont-Gibus

Jarrier, De Troyer, Murphy et Schillinger sont en tête au Pont Gibus (secteur 17). Ils comptent 40 secondes d'avance sur Kolar et Boucher, 1'20'' sur Koretzky.

14:18Kristoff crève

Crevaison du vainqueur de Milan-San Alexander Kristoff dans la trouée d'Arenberg.

14:164'25'' à Arenberg

Le peloton fait son entrée dans la trouée d'Arenberg 4'25'' après les échappés.

14:16Schillinger accélère

L'Allemand Schillinger fait l'allure dans la trouée d'Arenberg. Jarrier, De Troyer et Murphy s'accrochent à son sillage.

14:14De Haes crève

Kenny De Haes crève à l'avant et le groupe de tête se disloque dans la trouée d'Arenberg.

14:13Ladagnous: "Je m'améliore"

La course monte en intensité alors que la trouée d'Arenberg se rapproche. « C'est souvent à sa sortie qu'on fait le point, a expliqué à letour.fr Matthieu Ladagnous. Ces deux dernières années, j'en étais bien sorti mais j'avais été malchanceux ensuite et cette année, je n'ai pas eu la meilleure préparation avec une chute au Tour du Qatar. Mais je m'améliore de course en course et j'arrive ici très motivé. »

14:12L'écart diminue

Sous l'action du Team Sky, l'écart diminue. Les huit hommes de tête vont aborder la trouée d'Arenberg avec une avance moindre mais suffisante pour éviter le retour du peloton avant l'endroit fatidique: 4'40''.

14:08Sky entre en action

Dans le secteur d'Haveluy à Wallers, le Team Sky entre en action et prend la tête du peloton. Son leader désigné est Edvald Boasson Hagen.

14:05Offredo: "C'est ouvert"

Le grand frisson est attendu à la trouée d'Arenberg qui mesure 2,4 kilomètres. « La course est ouverte avec la garantie d'un grand spectacle, a annoncé à letour.fr Yoann Offredo (FDJ). Personnellement, je n'avais pas eu la chance qu'il fallait l'an passé (chute suite à un accrochage avec un panneau d'îlot directionnel) mais j'espère qu'il en soit autrement cette fois. »

14:01Sagan crève

Crevaison de Peter Sagan (CAN) qui est ramené vers le peloton par son coéquipier Alan Marangoni.

13:59A Denain

La tête de course passe à Denain (km 149) et se rapproche du secteur d'Haveluy qui précède la tranchée de Wallers-Arenberg.

13:57Quinziato à terre

Chute dans le peloton. Sont impliqués notamment Quinziato (BMC), Bak (LTB), Selig (KAT) et Duchesne (EUC) qui semble touché.

13:55Pozzato: "Je suis bien"

Plusieurs outsiders attendent leur heure, c'est le cas de Filippo Pozzato (Lampre-Merida), qui a déclaré avant la course à letour.fr : « Je suis bien. Je viens de passer une semaine à la maison où j'ai trouvé ce qui m'a manqué pour être performant au Tour des Flandres. Paris-Roubaix est ma dernière course avant une coupure qui précède le Giro. Vanmarcke, Cancellara et Boonen sont les experts pour cette course mais on voit aussi des jeunes qui sortent, mais je suis confiant. J'ai...

13:436'25'' à 116km du but

Dans le secteur pavé n°20, qui précède une petite pause avant l'assaut vers la tranchée d'Arenberg, l'écart entre les huit hommes de tête et le peloton est inchangé: 6'25''. Ce sont toujours les équipes Omega Pharma-Quick, Trek et Belkin qui régulent l'allure en tête de peloton.

13:31Près de 40km dans la troisième heure

Dans la troisième heure de course, celle des premiers secteurs pavés, les hommes de tête ont parcouru 39,9 kilomètres, ce qui porte la moyenne à 43,5km/h. Arnaud Démare a repris place dans le peloton.

13:28Chute de Démare

Les ennuis continuent pour Arnaud Démare (FDJ), victime d'un accrochage avec Brice Feillu (BSE), sur le secteur 22. Il repart, sans conséquence apparente.

13:236'15'' au secteur 23

A l'entrée du secteur 23, quasiment à mi-course, David Boucher (FDJ), Kenny De Haes (LTB), Michael Kolar (TCS), Benoît Jarrier et Clément Koretzky (BSE), Tim De Troyer (WGG), Andreas Schillinger (TNE) et John Murphy (UHC) comptent 6'15'' d'avance sur le peloton.

13:20Engoulvent crève

Crevaison de Jimmy Engoulvent (Europcar) sur le secteur 24. Hier, il avait déclaré à letour.fr: "J'ai l'ambition de bien faire. C'est la seule course de l'année où mon gabarit m'avantage. On n'a pas la meilleure équipe au départ mais une belle carte à jouer."

13:16A Solesmes

Les huit échappés entrent sur le secteur 24, dit de Solesmes, qui est l'un des nouveaux sur le parcours de Paris-Roubaix.

13:10Chainel: "Je mise sur Vanmarcke"

Equipier d'AG2R-La Mondiale, venu à Compiègne avec son épouse Lucie, également championne de cyclo-cross, Steve Chainel a dénoté dans ses prédictions d'avant-course alors que le nom de Fabian Cancellara était sur toutes les lèvres : « Je mettrais plutôt une pièce sur Sep Vanmarcke (2e l'an passé), a indiqué le Lorrain à letour.fr. Il est très régulier et très fort sur les routes pavées et plates. »

13:09Démare crève

Crevaison d'Arnaud Démare (FDJ.fr) à 145km de l'arrivée.

13:066'50'' au secteur 25

A la sortie du secteur 25, le retard du peloton sur les huit hommes de tête est de 6'50''.

13:02Boonen crève

Crevaison de Tom Boonen, premier favori victime d'un incident, dans le secteur 26.

13:01Ensoleillé et poussiéreux

Les coureurs de Paris-Roubaix enchaînent désormais les secteurs pavés sous le soleil et progressent dans un nuage de poussière car il n'a pas plu sur le Nord depuis plusieurs semaines.

12:58Turgot: "Je suis fait pour cette course"

Deuxième de Paris-Roubaix il y a deux ans, Sébastien Turgot est l'un des Français les plus attendus. Passé sous pavillon AG2R-La Mondiale, il a expliqué à letour.fr : « Je suis fait pour cette course mais c'est une épreuve aléatoire. L'an passé, j'avais crevé au plus mauvais moment et j'avais quand même terminé 10e. Tout s'est bien passé cet hiver mais ce n'est pas en un an qu'on bâtit un groupe pour ce genre de course. L'an prochain, ça ira beaucoup mieux. »

12:48Phinney: "Cancellara favori, mais..."

Double lauréat de Paris-Roubaix Espoir, Taylor Phinney (BMC) est l'un des nombreux outsiders aujourd'hui. « Fabian Cancellara est le favori mais il est plus fort dans sa tête que dans ses jambes, a noté l'Américain, interrogé à la veille de l'épreuve par letour.fr. Au Tour des Flandres, j'ai fait un bon travail pour l'équipe, je pensais à Greg (Van Avermaet, 2e), mais demain (aujourd'hui), c'est différent. Ma condition est meilleure que l'an passé. »

12:458'05'' sur les pavés

Alors que les huit hommes de tête, David Boucher (FDJ), Kenny De Haes (LTB), Michael Kolar (TCS), Benoît Jarrier et Clément Koretzky (BSE), Tim De Troyer (WGG), Andreas Schillinger (TNE) et John Murphy (UHC) ont franchi sans encombre le premier secteur pavé, à Troisvilles (km 97,5), l'écart avec le peloton est de 8'05''.

12:35Hubert: "C'était planifié"

Emmanuel Hubert (Bretagne-Séché Environnement) est l'autre directeur sportif français particulièrement heureux de la tournure des événements jusqu'à présent. Son équipe est la seule à être représentée à l'avant par deux coureurs, le spécialiste Clément Koretzky et l'homme en forme, Benoît Jarrier, récent vainqueur d'étape sur le Tour de Normandie. « Je pense qu'il y a longtemps qu'une échappée n'a pas abordé le premier secteur pavé avec une telle avance, se réjouit...

12:28Madiot: "Premier bilan à Arenberg"

Marc Madiot, le manager de FDJ.fr, est monté une fois à l'échappée pour voir comment se comportait David Boucher, qui semble apprécier l'aventure. « Cette échappée est loin de me déranger, a indiqué Madiot à letour.fr. Elle va permettre aux coureurs du peloton de rentrer tranquillement sur les pavés. Le but est de rester au chaud jusqu'à la tranchée (d'Arenberg) et on fera un premier bilan à ce moment là. »

12:20Plusieurs équipes s'organisent

Les équipes Omega Pharma-Quick Step, Trek Factory Racing, Belkin et Katusha ont chacune placé un homme en tête de peloton pour réguler l'allure à distance respectable des coureurs échappés.

12:17Cancellara s'est arrêté trois fois

Depuis le départ de Compiègne, Fabian Cancellara s'est déjà arrêté trois fois pour satisfaire des besoins naturels, toujours accompagné par ou plusieurs équipiers et suivi comme son ombre par sa voiture d'assistance à chacun de ses retours dans le peloton.

12:09Bonifazio: "Pour l'expérience"

Le benjamin de Paris-Roubaix est l'Italien Niccolo Bonifazio, de la Lampre-Merida, 20 ans (il est né le 29 octobre 1993). Il était déjà le plus jeune partant du Tour des Flandres. « Je suis tombé, a-t-il raconté à letour.fr. Je suis là pour acquérir de l'expérience. » Il espère terminer sa première classique aujourd'hui après avoir été contraint à l'abandon au GP E3, à Gand-Wevelgem et au Tour des Flandres.

12:04Neuf minutes d'écart

L'écart est de neuf minutes au km 74 alors que la course se dirige vers le premier secteur pavé, à Troisvilles. Le temps est gris mais reste clément.

11:46Hommages

Sur les ondes de Radio-Tour, Christian Prudhomme, directeur du cyclisme d'Amaury Sport Organisation, a rendu un vibrant hommage à l'ancien coureur Arnaud Coyot, décédé accidentellement le 24 novembre dernier, et à Pierre-Henri Menthéour, mort hier à 53 ans d'une longue maladie. Ce dernier, vainqueur d'une étape du Tour de France 1984, s'était reconverti comme caméraman.

11:429'10'' au km 50

Le peloton s'est relevé. L'écart est monté à 9'10'' au km 50. Les équipes qui rythment l'allure du peloton sont Omega Pharma-Quick Step, Netapp-Endura et Topsport Vlaanderen-Baloise.

11:35Boucher, le Durand moderne

David Boucher, Nordiste naturalisé Belge l'an passé, tient à la FDJ.fr le rôle d'inlassable attaquant qui caractérisait naguère Jacky Durand, d'où sa présence, assez attendue, dans la première échappée de Paris-Roubaix dans le but de favoriser ses leaders, Arnaud Démare, Matthieu Ladagnous et Yoann Offredo. Jeune papa, il a récemment montré sa forme en terminant 3e du contre-la-montre des Trois Jours de La Panne. Hier, il est apparu très touché par l'hommage rendu à l'ancien...

11:3048,6km dans la première heure

Le 112e Paris-Roubaix est parti sur les chapeaux de roue: les échappés ont parcouru 48,6 kilomètres dans la première heure de course.

11:231'20'' au km 40

A la sortie de Ham, ville où Napoléon III fut incarcéré avant de s'évader (avant de devenir empereur), le peloton compte 1'20'' de retard sur les huit échappés, qui sont: David Boucher (FDJ), Kenny De Haes (LTB), Michael Kolar (TCS), Benoît Jarrier et Clément Koretzky (BSE), Tim De Troyer (WGG), Andreas Schillinger (TNE) et John Murphy (UHC).

11:20Koretzky: "On peut entreprendre"

Clément Koretzky, l'ancien vététiste montpelliérain qui défend les couleurs de Bretagne-Séché Environnement, figurait déjà dans la grande échappée matinale de Paris-Roubaix 2013 lors de ses débuts sur l'épreuve. « J'y reviens avec des ambitions, a-t-il déclaré avant la course à letour.fr. Pourquoi pas rééditer la course de l'an passé, où j'avais réussi à intégrer les deux échappées. On n'a peut-être pas, physiquement, le niveau des favoris, mais on peut...

11:1130 secondes au km 30

Les huit hommes de tête comptent trente secondes d'avance au km 30.

11:10Kolar, l'ami d'enfance de Sagan

Comme l'indiquait Michael Morkov, ce n'est pas lui mais un autre Michael, Kolar en l'occurrence, qui représente l'équipe Tinkoff-Saxo dans le groupe de tête. Le néo-pro slovaque, 21 ans, est un coureur à suivre. Originaire de Zilina, comme Peter Sagan, il se présente comme « un ami d'enfance » du double vainqueur du maillot vert sur le Tour de France. Il a aussi quelques caractéristiques similaires : puncheur, offensif, rapide au sprint. Pour ses débuts pros, il est plusieurs fois...

11:03Morkov: "Les jambes dures"

La composition de la première échappée de Paris-Roubaix joue toujours un rôle important dans le déroulement du reste de l'épreuve. Ces deux dernières années, l'actuel champion du Danemark Michael Morkov, vainqueur d'étape sur la Vuelta 2013, a été l'un des animateurs du début de course. « Mais ce ne sera pas le cas cette année, a-t-il prévenu letour.fr. J'arrive du Tour du Pays Basque où j'ai eu à défendre le maillot de leader d'Alberto Contador (vainqueur final). J'ai donc...

11:00Huit coureurs à l'avant

Huit coureurs se sont échappés au km 23: David Boucher (FDJ), Kenny De Haes (LTB), Michael Kolar (TCS), Benoît Jarrier et Clément Koretzky (BSE), Tim De Troyer (WGG), Andreas Schillinger (TNE) et John Murphy (UHC).

10:50Vincent Jérôme: "Anticiper"

Vincent Jérôme (Europcar), premier Français du Tour des Flandres (11e), a déclaré à letour.fr : « Paris-Roubaix est une inconnue pour moi car c'est seulement ma deuxième participation. La condition est là. Sauf accident, ce qu'on ne souhaite à personne, Fabian Cancellara va gagner, ce qui nous oblige à anticiper et à nous découvrir. Il faut avoir un coup d'avance sur son accélération. A nous d'être bien placés à l'entrée de la tranchée (d'Arenberg). Qu'il fasse beau,...

10:40Wiggins et Sagan à l'arrière

Bradley Wiggins et Peter Sagan, deux des stars de l'épreuve, sont notés en queue de peloton en ce début de course.

10:39Km 10: départ rapide

Huit coureurs tentent de s'extraire du peloton à l'initiative de Florian Sénéchal (Cofidis), néo-pro nordiste très attendu. Mais le peloton roule à très vive allure au km 10.

10:36Boonen: "Pas la préparation idéale"

Quadruple vainqueur de l'épreuve, Tom Boonen a déclaré hier à l'occasion de la présentation des équipes: "Je n'ai pas eu la préparation que j'espérais mais depuis Gand-Wevelgem, je m'améliore. Dans le Tour des Flandres, j'ai manqué d'énergie sur les trente dernières minutes de course, j'étais physiquement à la limite. Une semaine plus tard, avec une course de plus de six heures dans les jambes, je me sens beaucoup mieux. Et je reste à l'aise sur les pavés. Maintenant, je n'ai...

10:33Regroupement

Le peloton est regroupé après trois kilomètres de course.

10:30Trois coureurs à l'attaque

Dès le baisser du drapeau, trois coureurs se lancent à l'attaque.

10:28Départ réel donné

Le départ réel du 112e Paris-Roubaix a été donné à 10h27.

10:27Wiggins très concentré

Bradley Wiggins, premier vainqueur du Tour de France à s'aligner sur Paris-Roubaix depuis Greg LeMond en 1993, est apparu très concentré sur la ligne de départ, refusant de répondre aux interviews. Il a déjà participé six fois à la reine des classiques, sa dernière apparition remontant à 2011, l'année précédant sa victoire dans la Grande Boucle. « Paris-Roubaix est la plus grande course du monde », a-t-il estimé au cours d'une conférence de presse jeudi.

10:24Wiggins très concentré

Les 199 coureurs de Paris-Roubaix sont dans le défilé qui mène au lieu de départ réel à la sortie de Compiègne.

10:12Temps gris à Compiègne

Le soleil de la veille, qui a rendu très plaisantes les opérations de départ, a laissé place à un temps gris et maussade ce matin à Compiègne, où la température n'atteint pas les dix degrés. Mais selon les prévisions météo, un réchauffement est attendu en cours de journée sur le parcours de Paris-Roubaix.

10:08Cancellara favori de L??Equipe

Le quotidien sportif L'Equipe attribue cinq étoiles à Fabian Cancellara (Trek Factory Racing), vainqueur sortant et récent lauréat du Tour des Flandres. Suivent, avec quatre étoiles, Sep Vanmarcke (Belkin) et Zdenek Stybar (Omega Pharma-Quick Step), puis Niki Terpstra (OPQS), Greg van Avermaet (BMC Racing) et Tom Boonen (OPQS) avec trois étoiles, Stijn Vandenbergh (OPQS) et Alexander Kristoff (Katusha) avec deux étoiles, Bradley Wiggins (Sky) et Peter Sagan (Cannondale) avec une...

09:52Bienvenue sur le direct

Bienvenue sur le direct du 112e Paris-Roubaix. Le départ de la reine des classiques est prévu à Compiègne à 10h15.

Filtres

Tableau d'honneur 2014

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur Paris-Roubaix

Partenaires de Paris-Roubaix