Journal de l'épreuve

vidéo07.04.2013 à 20:43Résumé de la course

vidéo07/04/2013 

Résumé de la course

voir toutes les vidéos Voir toutes les photos

Résumé de l'étape07.04.2013 à 16:30Le triple coucou de Cancellara

Le coucou suisse a sonné pour la troisième fois sur le vélodrome de Roubaix, où Fabian Cancellara s'est à nouveau imposé après 2006 et 2010, signant un deuxième doublé Tour des Flandres-Paris-Roubaix particulièrement retentissant. Isolé dans le final, le coureur de RadioShack-Leopard s'est accroché au courage pour vaincre le surnombre de l'équipe Omega Pharma-Quick Step qui avait eu le flair d'anticiper le mouvement mais a connu la malchance dans le final,...

lire la suite

interview07.04.2013 à 17:12Terpstra: "J'étais frais pour le sprint"

Nicki Terpstra : « Je suis vraiment heureux de terminer sur le podium de Paris-Roubaix. Notre équipe Omega Pharma-Quick Step était très forte, mais malheureusement, Stybar et Vandenbergh ont chuté, sans quoi nous aurions pu jouer la victoire. Je ne travaillais pas dans le groupe derrière mes coéquipiers, donc j'ai préservé de l'énergie et c'est pourquoi j'étais encore frais pour le sprint. En plus, je fais de la piste l'hiver, donc j'étais assez confiant à l'approche de ce sprint...

lire la suite

interview07.04.2013 à 16:58Vanmarcke: "50 centimètres de trop"

Sep Vanmarcke : « Mon objectif, c'était Paris-Roubaix. Pour toutes les autres courses, je ne me suis pas entraîné, j'ai tout fait en fonction de celle-ci. J'ai crevé, je suis tombé, je me suis fait mal au genou et à la fin, j'étais quand même devant. Dans les 500 derniers mètres, je croyais que j'allais gagner, mais le parcours était trop long de 50 centimètres. J'en pleure. »

lire la suite

interview07.04.2013 à 16:54Cancellara: "Jamais eu aussi mal"

Fabian Cancellara : « Je n'ai jamais vécu de situation de course aussi dure qu'aujourd'hui. J'ai souvent pensé que c'était fini pour moi mais Paris-Roubaix, ce n'est jamais fini, la guerre n'est jamais finie. C'était tout le monde contre moi et contre mon équipe et à la fin, je suis kaputt (k-o). Mon équipe a bien travaillé mais nous avons perdu des coureurs à cause de la malchance. Je ne sais pas comment j'ai fait pour trouver les ressources nécessaires. A la fin, c'était comme à...

lire la suite

Dépêches

16:22Top 10

Top 10:

1. Fabian Cancellara (RLT)

2. Sep Vanmarcke (BLA)

3. Nicki Terpstra (OPQ)

4. Greg van Avermaet (BMC)

5. Damien Gaudin (EUC)

6. Zdenek Stybar (OPQ)

7. Sébastian Langeveld (BLA)

8. Juan Antonio Flecha (VCD)

9. Alexander Kristoff (KAT)

10. Sébastien Turgot (EUC)

16:2044,02km/h de moyenneParis-Roubaix 2013 s'est disputé à 44,02km/h de moyenne
16:18Terpstra 3eNicki Terpstra prend la 3e place
16:17Cancellara vainqueur du 111e Paris-RoubaixCancellara bat Vanmarcke au sprint et remporte son 3e Paris-Roubaix.
16:14Cancellara premier en pisteCancellara est entré le premier sur le vélodrome mais les deux hommes s'adonnent à une séance de surplace, brièvement.
16:12Dans les trois derniers kilomètresCancellara et Vanmarcke sont dans les trois derniers kilomètres.
16:10Cancellara attaqueCancellara attaque à 4km de l'arrivée, indiquant ainsi qu'il n'est pas sûr de sa supériorité au sprint face à Vanmarcke. Mais il ne parvient à lâcher le Belge.
16:08Flecha rejoint StybarJuan Antonio Flecha a repris Stybar pour lui disputer la troisième place.
16:07Une minute d'avanceCancellara et Vanmarcke comptent une minute d'avance sur Stybar à 6km de l'arrivée.
16:02Vanmarcke peut-il battre le favori?Sep Vanmarcke, 25 ans, relaie Cancellara sans sourciller. Il ne compte qu'une victoire pro à son palmarès: le Circuit Het Nieuwsblad en 2012. Une autre victoire internationale égaie son palmarès dans les jeunes catégories: la première étape du Tour du Haut-Anjou Espoirs en 2009 à Segré, où il avait devancé Tejay van Garderen.
15:58Cancellara et Vanmarcke filent vers la victoireVanmarcke et Cancellara unissent leurs pédalées. Ils comptent 35 secondes d'avance sur un Stybar déconcentré à 10km de l'arrivée. Le groupe Flecha est à 50 secondes.
15:57Stybar en poursuiteDans le secteur 3 de Gruson, Stybar chasse derrière Cancellara et Vanmarcke, à 15''. Un groupe comprenant Sylvain Chavanel est pointé à 1'32''.
15:56Stybar dérapeSur le pavé, Stybar fait un écart, manque de tomber et se fait lâcher par Cancellara et Vanmarcke.
15:54Vanmarcke roule fortSur les pavés du carrefour de l'arbre, Vanmarcke met Cancellara à l'ouvrage et Stybar suit le Suisse, grand favori.
15:48Au carrefour de l'arbreStijn Vandenbergh, en difficulté dans le quatuor de tête au carrefour de l'arbre, chute en heurtant un spectateur. OPQS perd son surnombre à l'avant, face à Cancellara. Trois hommes en tête.
15:47Cancellara de retour à l'avantCancellara et Stybar reprennent Vandenbergh et Vanmarcke. Il y a donc deux OPQS sur quatre à l'avant à 20km de l'arrivée à Roubaix.
15:44Cancellara à 13''Cancellara, flanqué de Stybar, est pointé à 13 secondes du duo belge de tête à 21km de l'arrivée.
15:43Cancellara engage la poursuiteDans le secteur 6, là où il était tombé durant la reconnaissance des pavés, Fabian Cancellara enclenche une poursuite effrénée. Seul Stybar parvient à prendre son sillage.
15:41Intenable duo belgeLes deux Belges, Stijn Vandenbergh et Sep Vanmarcke, ont pris le large. Ils comptent 35 secondes d'avance sur le groupe Cancellara à 24km de l'arrivée.
15:35Le Danois Pedersen vainqueur en juniorsLe Danois Mads Pedersen a remporté Paris-Roubaix junior en devançant le Belge Nathan van Hooydonck, le Britannique Tao Geoghegan et le Français Damien Touzé.
15:33Cancellara de retour en têteAlors que Cancellara opère la jonction avec le groupe de tête, Vandenbergh et Vanmarcke en ressortent à 29km de l'arrivée.
15:32Cancellara seul en chasseCancellara lâche ses trois compagnons pour se lancer seul à la poursuite des huit hommes de tête, qu'il a en point de mire.
15:32Huit en têteLes deux premiers groupes de quatre n'en forment plus qu'un à 30km de l'arrivée.
15:29Cancellara toujours dans le jeuRelégué en troisième rideau, Cancellara reste dans le jeu, seulement à dix secondes du deuxième groupe en compagnie de Terpstra, Eisel et Boom.
15:2416 secondes d'avanceVandenbergh, Gaudin, Vanmarcke et Langeveld comptent 16 secondes d'avance sur Paolini, Van Avermaet, Flecha et Stybar. Les coureurs sont dans le secteur 7
15:20Quatre en têteVandenbergh, Gaudin, Vanmarcke et Langeveld forment un quatuor de tête à 37km de l'arrivée. Cancellara apparaît isolé.
15:17Douze en têteAprès la crevaison de Turgot, douze coureurs sont en tête: Stybar, Terpstra et Vandenbergh (OPQ), Gaudin (EUC), Cancellara (RLT), Van Avermaet (BMC), Eisel (SKY), Boom et Vanmarcke (BLA), Paolini (KAT), Langeveld (OGE) et Flecha (VCD).
15:14Turgot crèveTurgot, 2e l'an passé, crève dans le groupe de tête à 41km de l'arrivée
15:12Sky en difficultéBoasson Hagen et Stannard (SKY) sont parmi les coureurs distancés sur l'accélération d'OPQS, mais également Hushovd et Phinney (BMC), Chavanel (OPQS) et Bonnet (FDJ).
15:09OPQS en actionL'équipe Omega Pharma-Quick Step durcit la course sur le secteur 10, mené de bout en bout par Nicki Terpstra et Stijn Vandenbergh. Précédemment échappé, Matt Hayman est lâché.
15:08Vansummeren crèveLe vainqueur de Paris-Roubaix 2011, Johan Vansummeren (GRM) crève dans le secteur 10.
15:05Jonction à l'avantLa jonction est opérée à 48km de l'arrivée. Un peloton réduit mais groupé entre dans le secteur 10 de Mons-en-Pévèle, qui est habituellement stratégique dans le déroulé de Paris-Roubaix.
15:03Gaudin motivéAussitôt revenu sur le trio de tête, Gaudin relance l'allure alors que le peloton n'est qu'à 12 secondes.
15:01Crevaison de RoelandtsJurgen Roelandts crève au moment à Cancellara accélère sur le secteur 11.
14:59Gaudin est un spécialisteDamien Gaudin a le trio de tête en point de mire. C'est un spécialiste. Il a remporté Paris-Roubaix espoirs en 2007.
14:58Les cinq reprisAvant l'entrée sur le secteur 11, les cinq sont repris par le peloton. Steegmans, Hayman et Schär restent en tête, poursuivis à 15 secondes par Gaudin.
14:55Cinq coureurs intercalésIan Stannard (SKY), William Bonnet (FDJ), Jacopo Guarnieri (AST), Matti Breschel (TST) et Martin Elmiger (IAM) s'intercalent entre les échappés et le peloton.
14:54Gaudin se rapprocheGaudin est pointé à 25 secondes du trio de tête tandis que O'Grady est distancé du peloton.
14:53Abandon de LadagnousMatthieu Ladagnous abandonne Paris-Roubaix après l'autre leader de la FDJ, Yoann Offredo, tous deux sur chute.
14:51Jonction à l'avantMichael Schär rejoint Steegmans et Hayman. Trois hommes en tête à 58km de l'arrivée.
14:50Schär se rapprocheSur le secteur 12, à Orchies, Schär se rapproche des deux hommes de tête, Steegmans et Hayman.
14:49Gaudin sort du pelotonDamien Gaudin (EUC), noté en difficulté précédemment, attaque en tête du peloton à 60km de l'arrivée.
14:44Ladagnous à terreMatthieu Ladagnous chute une nouvelle fois sur une bordure de trottoir et entraîne quelques coureurs dans sa cabriole. Il repart.
14:43O'Grady reprisA 64 kilomètres de l'arrivée, O'Grady, qui s'était échappée 63km plus tôt, est repris par le peloton.
14:39Steegmans et Hayman dans le secteur 13Gert Steegmans et Matthew Hayman poursuivent leur aventure. Ils conservent 1'15'' sur le peloton dans le secteur 13 à 65km de l'arrivée.
14:37RadioShack à l'ouvrageDans le secteur 14, l'équipe RadioShack de Cancellara roule fort en tête de peloton, 1'15'' derrière les deux échappés tandis que Schär est seul en poursuite et O'Grady intercalé entre le Suisse et le peloton.
14:35Hushovd: "Je ne peux pas suivre Cancellara"

Thor Hushovd (BMC) a dit avant la course à letour.fr : « Je suis en forme mais je ne peux pas me permettre d'adopter la même tactique qu'il y a deux ans en restant dans la roue de Fabian Cancellara toute la course. » Mais il n'imaginait pas être si malchanceux. Toutefois, rien n'est terminé pour lui.

14:34Hushovd crève encoreUne nouvelle crevaison pour Thor Hushovd dans le secteur 14.
14:3342,1km dans la quatrième heure42,1 kilomètres ont été courus dans quatrième heure, ce qui donne une moyenne de 44,575km/h
14:31Secteur 15, toujours Steegmans et Hayman en têteA la sortie du secteur 15 à 72km de l'arrivée, Steegmans et Hayman comptent 25 secondes d'avance sur O'Grady, Koretzky et Schär, et une minute sur l'avant-garde du peloton. 
14:30Pozzato attardéSuite à la chute, Pozzato est parmi les coureurs attardés.
14:26Chute au pelotonUne chute dans le peloton met à terre plusieurs coureurs, parmi lesquels Bozic (AST), Ladagnous (FDJ), Malacarne (BSE), Thomas (SKY).
14:18Steegmans et Hayman en têteSteegmans et Hayman lâchent O'Grady et Koretzky qui sont repris par un contre-attaquant solitaire, Michael Schär (BCM).. Le peloton est à une minute à 75km de l'arrivée.
14:13O'grady retarde le regroupementEn réalité, une accélération d'O'Grady empêche le regroupement de s'opérer, si bien que les quatre hommes échappés depuis plus de cinquante kilomètres abordent en tête le secteur 16.
14:10Sept coureurs en renfortKoretzky, O'Grady, Hayman et Steegmans sont repris à 85km de l'arrivée par un groupe de sept coureurs composé de: Wagner (BLA), Bonnet (FDJ), Keukeleire (OGE), Bandiera (IAM), Koren (CAN) et Petit (COF).
14:09Boom: "C'est le plus grand monument"Blanco court pour Lars Boom, qui connaît aussi les alentours du vélodrome de Roubaix pour y avoir disputé le cyclo-cross qui s'y déroule chaque hiver, a annoncé la couleur au quotidien La Voix du Nord : « Je rêve de Paris-Roubaix. C'est le plus grand monument cycliste à mes yeux. L'Amstel ne tient pas la comparaison. Même le Tour des Flandres dégage une aura plus réduite dans le monde cycliste. Paris-Roubaix possède une telle richesse dans la tradition, un tel poids historique !...
14:08Blanco et Cofidis aux affairesDes coureurs de Blanco et Cofidis apparaissent en tête de peloton.
14:07Ecart: 30 secondesKoretzky, Hayman, O'Grady et Steegmans comptent 30 secondes d'avance sur le peloton en entrant sur le secteur 17, dit du Pont Gibus.
14:03Tous les favoris ensembleLe peloton, amaigri, s'est reformé à la sortie de la trouée d'Arenberg. Tous les favoris y figurent, à l'exception de Yoann Offredo, qui a abandonné sur chute. Damien Gaudin (EUC), vainqueur du prologue de Paris-Nice et de Cholet-Pays de Loire, est noté parmi les coureurs attardés.
14:01L'écart se réduitL'accélération de Phinney crée un groupe d'une vingtaine de coureurs à 40 secondes des quatre hommes de tête. Le peloton est divisé en trois groupes.
13:59Phinney accélèreTaylor Phinney (BMC) accélère dans la trouée et étire le peloton.
13:561'20'' à l'entrée de la trouéeSteegmans est entré le premier dans la trouée d'Arenberg. Le peloton s'y présente 1'20'' plus tard.
13:54Arenberg en vueLes quatre échappés se rapprochent de la trouée d'Arenberg, avec 1'40'' d'avance sur le peloton.
13:53Crevaison d'HushovdThor Hushovd crève, dépanné par un de ses équipiers. Il reprend place dans le peloton.
13:50Saxo embraieMatteo Tosatto et Matti Breschel sont les plus actifs en tête de peloton, qui se rapproche à 1'30''.
13:48Greipel reprisA 100 kilomètres de l'arrivée, André Greipel est repris par le peloton, localisé 1'45'' derrière les quatre échappés.
13:47Secteur 19Les quatre échappés et André Greipel sont dans le secteur 19, d'Haveluy à Wallers.
13:45Saxo-Tinkoff et Europcar en poursuiteL'équipe Saxo-Tinkoff, qui compte dans ses rangs Matti Breschel, a pris les choses en main en tête de peloton, désormais relayée dans la poursuite par Europcar.
13:41Greipel: "Au service de Roelandts"André Greipel, parti en contre-attaque, a pour habitude de rester caler au sein du peloton en attendant les sprints massifs qu'il remporte souvent. Avant la course, il a fait part de ses intentions à La Voix du Nord : « Je cours Paris-Roubaix au service de Jurgen Roelandts. C'est normal. Il est l'une des pièces les plus importantes de mon train sur le Tour de France. J'ai l'occasion de lui rendre service. La direction sportive m'avait demandé si j'étais prêt à venir ici pour lui. J'ai...
13:37Deux minutes d'avanceAu km 141, les quatre de tête comptent deux minutes d'avance sur le peloton tandis que Greipel reste intercalé à 1'15''.
13:36Greipel en contreAndré Greipel (LTB) est seul intercalé entre les quatre de tête et le peloton, à 110km de l'arrivée.
13:32Toujours au-dessus de 45km/h

La troisième heure a été courue à 42,1km/h, ce qui représente une moyenne de 45,333km/h depuis le départ.

13:27Les quatre augmentent leur avanceClément Koretzky (BSE), Stuart O'Grady (OGE), Matt Hayman (SKY) et Gert Steegmans (OPQ) caracolent en tête dans le secteur 20. Leur avance s'accroît doucement, proche de la minute.
13:24Offredo abandonneYoann Offredo (FDJ) abandonne suite à sa chute, touché au menton.
13:2240 secondes d'écartA la sortie du secteur 22, Koretzky, Hayman, O'Grady et Steegmans comptent 40 secondes d'avance sur le peloton, où Stannard reprend sa place après ses chutes qui ont entraîné une longue poursuite.
13:19RadioShack à l'ouvrageLes coéquipiers de Cancellara mènent le rythme du peloton sur le secteur 22
13:1830 secondes d'avanceAu km 127, rigoureusement à mi-course, le peloton compte 30 secondes de retard sur les quatre échappés: Koretzky, O'Grady, Steegmans et Hayman.
13:17Chute d'OffredoYoann Offredo (FDJ) chute à 123km de l'arrivée en percutant un îlot directionnel en regardant derrière lui.
13:15Devolder distancéParmi les coureurs distancés du peloton, en compagnie de Ian Stannard (SKY), figure Stijn Devolder (RLT), un coéquipier majeur de Fabian Cancellara.
13:114 échappés4 échappés à 126km de l'arrivée: Clément Koretzky (BSE), Stuart O'Grady (OGE), Matt Hayman (SKY) et Gert Steegmans (OPQ).
13:09Secteur 23, regroupementA la sortie du secteur 23, un regroupement s'opère à l'avant mais de nombreux coureurs sont déjà distancés.
12:52Secteur 25A la sortie du secteur 25, le peloton est toujours groupé.
12:46Peloton groupéDans le secteur 25, de Viesly à Qiévy, le peloton, regroupé, fonce à très vive allure.
12:43La tête de course dans le deuxième secteurLes trois échappés entrent dans le deuxième secteur pavé, numéroté 26. Damien Gaudin (EUC) est noté dans les dernières positions du peloton.
12:42Trois échappés sur les pavésTrois coureurs sont sortis sur le premier secteur pavé et comptent douze secondes d'avance sur le peloton: Stijn Vandenbergh (OPQ), Marcel Sieberg (LTB) et Bert De Backer (ARG).
12:38Chavanel: "Je rêve de gagner"L'un des autres Français particulièrement attendus est Sylvain Chavanel (Omega Pharma-Quick Step). Il s'est épanché auprès de letour.fr : « Mon objectif est de courir un Paris-Roubaix sans problème pour une fois et de pouvoir enfin exprimer tout mon  potentiel. J'espère vraiment pouvoir donner mon maximum. Le favori est Cancellara mais il y a aussi beaucoup d'autres coureurs avec des ambitions et je ne serai pas étonné que nous ayons une course très mouvementée, très...
12:36Stannard chuteAncien vainqueur de Paris-Roubaix junior, Ian Stannard, l'un des hommes en forme du Team Sky, est le premier coureur victime d'une chute sur les pavés. Il repart.
12:3347km/h de moyenneDans la deuxième heure de course, 44,1 kilomètres ont été couverts, ce qui donne une moyenne de 47km/h après deux heures de compétition.
12:32Peloton groupé àTroisvillesA l'approche du premier secteur pavé, de Troisvilles à Inchy, le peloton est groupé.
12:26Quatre en têteJens Debuschere (LTB), déjà dans l'échappée matinale, a rejoint trois échappés: Tom Veelers (ARG), Arman Kamyshev (AST) et Florian Vachon (BSE).
12:24Bretagne-Séché repart à l'assautTrois coureurs s'échappent à l'initiative de Florian Vachon, ce qui confirme la grande détermination de l'équipe Bretagne-Séché. 
12:23Peloton groupé au km 85Le peloton est groupé, à très vive allure, au km 85. C'est l'heure de rechercher le meilleur placement avant l'entrée sur le premier secteur pavé, à Troisvilles.
12:17Offredo: "Complémentaire avec Ladagnous"Les Français sont particulièrement attendus cette année, notamment ceux de la FDJ qui ont plusieurs cartes dans leur manche, à commencer par Yoann Offredo, fort marri d'avoir manqué Paris-Roubaix l'an passé lorsqu'il était suspendu pour manquement aux règles de localisation. Ainsi s'est-il exprimé auprès de letour.fr : « Mon état d'esprit ? Revanchard. Mon état de forme ? Excellent ! Nous sommes deux coureurs protégés à la FDJ mais je ne m'estime pas moins fort ou...
12:16Jarrier seul en têteBenoît Jarrier (BSE) fait une tentative d'échappée solitaire.
12:15Koretzky et Veuchelen reprisL'aventure de Clément Koretzky et Frederik Veuchelen s'est achevée au km 73.
11:59Trois Picards et deux Nordistes en liceAlors que le peloton se rapproche du premier secteur pavé, situé à Troisvilles au km 98, les régionaux que sont les Picards Sébastien Minard (ALM), Arnaud Démare et William Bonnet (FDJ), s'apprêtent à laisser leurs devoirs d'hospitalité aux deux Nordistes engagés dans l'épreuve: Adrien Petit (COF) et David Boucher (FDJ).
11:57Plus que deux coureurs en têteAlors que les autres échappés sont repris par la peloton, Clément Koretzky (BSE) et Frederik Veuchelen (VCD) insistent à l'avant.
11:52La dernière chance de PozzatoTombé l'an passé, alors qu'il figurait parmi les grands favoris de Paris-Roubaix, l'Italien Filippo Pozzato (LAM) reste parmi les coureurs à suivre en dépit de sa discrétion dans les premières classiques depuis sa victoire au Trophée Laigueglia et sa deuxième place à Roma Maxima. « Je serai plus fort que la semaine dernière, a-t-il promis. Paris-Roubaix, c'est ma dernière chance. Mais Fabian Cancellara reste le favori absolu. Tous les yeux sont tournés vers lui. »
11:47Toujours 25 secondes d'écartAu km 62, l'écart reste de 25 secondes, mais les échappés ne sont plus que dix: Siskevicius, Teruel et Le Montagner ont repris place dans le peloton.
11:45L'écart se réduitDans la traversée de Saint-Quentin, au km 57, l'écart se réduit à 25 secondes.
11:38Morkov n'en rate pas uneComme dimanche dernier sur le Tour des Flandres, le Danois Michael Morkov (Saxo-Tinkoff) n'a pas raté l'échappée matinale. Il est coutumier de ce genre d'entreprise. Il s'y était essayé à plusieurs reprises sur Paris-Nice, de même que l'an passé sur le Tour de France, où ses échappées successives lors des trois premières étapes lui avaient valu le port du maillot à pois de meilleur grimpeur en première semaine.
11:37Toujours 35 secondes d'écartL'écart entre les treize échappés et le peloton est toujours de 35 secondes au km 50.
11:3649,9km dans la première heureLes échappés de Paris-Roubaix ont couvert 49,9 kilomètres dans la première heure de course.
11:25Thomas et Sky à la recherche du temps perdu

Le Team Sky n'est pas représenté dans l'échappée alors que sa campagne des classiques flamandes, pour l'instant, n'a guère été fructueuse. Geraint Thomas a déclaré à letour.fr: « Je ne dirai pas que nous allons gagner mais nous allons essayer. Dans l'équipe, les coureurs de classement général ont été très forts. Mais nous, nous avons été assez décevants dans les récentes classiques donc nous espérons rattraper le temps perdu. Nous n'avons pas de vrai leader...

11:2335 secondes au km 40Au km 40, à l'entrée dans le département de l'Aisne, l'écart entre les treize hommes de tête et le peloton se maintient à 35 secondes. Argos-Shimano prête désormais main forte à Cofidis et NetApp, engagées dans la poursuite.
11:17Vansummeren:Outre le grand favori, Fabian Cancellara, déjà vainqueur en 2006 et 2010, et Stuart O'Grady (2007), un ancien lauréat est en lice. Johan Van Summeren, vainqueur en 2011 et dont l'équipe Garmin-Sharp a lancé Jacob Rathe dans l'échappée matinale, a déclaré à letour.fr : « On va voir comment sont les jambes. Si elles vont bien, tout est possible. Ça ne me dérange pas qu'on parle peu de moi, c'est mieux d'être dans l'ombre que dans la peau d'un favori. Cancellara est bien sûr...
11:12Bretagne-Séché en forceDouze équipes sur les 25 en lice figurent aux avant-postes. Bretagne-Séché Environnement est la seule représentée par deux coureurs: Clément Koretzky et Benjamin Le Montagner, qui sont deux recrues d'Emmanuel Hubert, en provenance respectivement de La Pomme-Marseille et des Côte d'Armor.
11:11Cofidis et Netapp en poursuiteAu km 30, les treize échappés comptent 35 secondes d'avance sur un peloton emmené par les équipes Cofidis et NetApp, manifestement fâchées d'avoir raté le bon wagon.
11:08Boivin fidèle au rendez-vousLe débutant canadien Guillaume Boivin a tenu parole après avoir annoncé à letour.fr qu'il avait l'ambition d'intégrer l'échappée matinale.
10:56Treize en tête

Les treize coureurs qui se sont extraits du peloton à Noyon sont: Gert Steegmans (OPQ), Bjorn Thurau (EUC), Bob Jungels (RLT), Gatis Smukulis (KAT), Jacob Rathe (GRS), Jens Debuschere (LTB), Frederik Veuchelen (VCD), Michael Morkov (TST), Evaldas Siskevicius (SOJ), Guillaume Boivin (CAN), Eloy Teruel (MOV), Clément Kortesky et Benjamin Lemontagner (BSE).

10:55Echappée à Noyon13 coureurs s'échappent dans la traversée de Noyon au km 18 à l'initiative d'Eloy Teruel (Movistar).
10:45O'Grady à la chasse au recordStuart O'Grady (Orica-GreenEdge), vainqueur en 2007, chasse un curieux record qui le fait sourire : « Dans Paris-Roubaix, j'ai connu des hauts et des bas, a-t-il raconté à letour.fr. J'y ai débuté avec Gilbert Duclos-Lassalle (en 1995) qui est le vainqueur le plus âgé et si je gagne dimanche, je battrai son record. Je reviens toujours à cette course avec de l'ambition. J'ai eu quelques mésaventures dans ma préparation mais dans Paris-Roubaix, tout peut arriver. Il faut...
10:415° sur la routeA la sortie de Compiègne, la température est de 5°. Les nombreuses tentatives d'échappée se sont toutes révélées infructueuses jusqu'au 8e kilomètre.
10:36Guillaume Boivin, débutant ambitieuxL'échappée matinale de Paris-Roubaix est très recherchée par les coéquipiers des grands leaders et par les participants qui ont a priori peu de chances de s'illustrer s'ils attendent le final. Guillaume Boivin (Cannondale), débutant dans la reine des classiques, est l'un d'entre eux. « Je n'ai couru Paris-Roubaix qu'en junior, a-t-il expliqué à letour.fr. J'avais connu quatre crevaisons et j'avais dû tout faire sur un vélo de rechange mais je n'en garde que des bons souvenirs....
10:35Le peloton réagit14 coureurs tentent de s'échapper au km 2 mais le peloton réagit et se regroupe au km 3.
10:32Trois échappés d'entréeDès le baisser du drapeau, trois coureurs s'échappent.
10:26Départ donnéLe départ du 111e Paris-Roubaix a été donné à 10h32.
10:22Quelques tweets du jour

Fabian cancellara ‏@f_cancellara 10 h
Ça va être la guerre du départ à l'arrivée…!! Roubaix, nous voilà

STUART O'GRADY ‏@StueyOG
JOUR DE COURSE! Peu importe combien de fois vous avez fait cette course. Toujours excité et un peu nerveux ! C'est l'homme contre les pavés !

johan Le bon ‏@johan_Lebon
Aujourd'hui grand jour, un jour pas comme les...

10:15198 partantsLes 198 engagés ont signé la feuille de départ. Seules deux équipes se présentent avec sept coureurs au lieu de huit: Astana et Euskaltel.
10:11Cancellara parmi les derniers à signerFabian Cancellara s'est présenté l'un des derniers au contrôle de signature sur la place du château de Compiègne. Les coureurs se rassemblent tranquillement sur la ligne de départ.
10:06Un Paris-Roubaix sec et poussiéreuxThierry Gouvenou, directeur adjoint de la course, a inspecté tous les secteurs pavés de Paris-Roubaix. "Il n'a pas plu du tout depuis deux semaines, ça va donner un parcours très sec et poussiéreux." L'an prochain, Thierry Gouvenou sera aux commandes de l'épreuve, en remplacement de Jean-François Pescheux, qui va prendre sa retraite. Il vit aujourd'hui son 39e Paris-Roubaix, en ayant débuté dans la reine des classiques en tant que coureur.
09:33Le plus beau temps de l'annéeUn tweet de Jesse Sergent, Néo-Zélandais de l'équipe RadioShack, donne une intéressante indication des conditions météorologiques qui règnent à Compiègne au départ de Paris-Roubaix. "Probablement le meilleur temps depuis le début de l'année pour le 111e Paris-Roubaix! Ca va être épique." Effectivement, il fait beau et sec à Compiègne, mais froid, à peine plus de 0°.
09:30Bienvenue sur le direct de Paris-RoubaixBienvenue sur le direct de Paris-Roubaix. Il s'agit de la 111e édition de la classique nordiste.

Filtres

Tableau d'honneur 2013

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur Paris-Roubaix

Partenaires de Paris-Roubaix