Dimanche 3 mars 2013

PrologueHouilles / Houilles

Départ 13h45 GMT 2+

Gaudin... au mépris des gadins

Résumé de l'étape03.03.2013Prologue- Houilles / Houilles

Paris-Nice donne traditionnellement un aperçu des forces en présence pour l'ensemble de la saison. Au vu des résultats enregistrés sur le prologue de Houilles, le cyclisme français donne à ce stade des signes de très bonne santé, avec 5 représentants dans le Top 10 du jour. Parmi eux, le poursuiteur Damien Gaudin a pris un maximum de risques pour aller chercher sa première victoire chez les pros, avec une seconde d'avance sur Lieuwe Westra et Sylvain Chavanel. Le premier vainqueur français d'un prologue de Paris-Nice depuis Laurent Brochard en 2000 endosse le maillot jaune qu'il défendra sur l'étape menant à Nemours.

Bouhanni et Bozic, sprinteurs en jambes
Si Marco Bandiera (IAM), le premier à s'élancer en début d'après-midi, établit un temps de référence vite effacé par Yury Trofimov (KAT) puis par Stijn Vandenbergh (OPQ) et Sébastien Minard (ALM), une autre tendance se dégage avec l'entrée en action de Nacer Bouhanni (FDJ). Le champion de France de la course en ligne ne porte pas son maillot tricolore, mais confirme en établissant le meilleur temps provisoire que le parcours plat et sinueux peut correspondre aux qualités physiques des sprinteurs. Maarten Tjallingii (BLA) prend provisoirement la tête, mais c'est un autre sprinteur, Borut Bozic (AST), qui s'installe plus durablement au sommet du classement.

Soupe, premier sous les 3'40''
La parole revient ensuite à un spécialiste du chrono, et même champion du monde du contre la montre par équipes, Peter Velits. Mais le Slovaque est ensuite éclipsé par un autre sprinteur, Geoffrey Soupe, engagé sur son premier Paris-Nice en tant que poisson pilote de Nacer Bouhanni. Le nouveau venu passe le premier sous la barre des 3'40'', et atteint l'arrivée à une moyenne de 47,67 km/h. Les débutants se montrent particulièrement percutants, puisque Wilco Kelderman devance Soupe de 6 centièmes de seconde. Le Néerlandais, âgé de 21 ans , se positionne parmi les hommes qui comptent, et prend déjà une option sur le maillot blanc, une distinction qu'il a remportée sur le dernier Criterium du Dauphiné.

Westra, à une seconde de Gaudin
Prétendant aux tous premiers rôles sur la course au soleil, Sylvain Chavanel entame sa semaine avec appétit et relègue Kelderman avec une seconde de moins au compteur. Mais immédiatement après lui, un autre coureur français, Damien Gaudin, met à profit son explosivité de poursuiteur pour dépasser à son tour d'une seconde le champion de France du chrono. Un quart d'heure d'attente interminable commence alors pour le coureur d'Europcar, qui voit des rouleurs du calibre de Péraud, Van Garderen ou Gerrans atteindre la ligne d'arrivée… sans le menacer. Le chrono de Gaudin subit une dernière offensive par Lieuwe Westra, qui prouve qu'il faudra compter sur lui cette semaine, mais échoue à une secondes de la victoire. Le maillot jaune appartient bien à Damien Gaudin.

Prologue Houilles / Houilles

Tout sur l'étape journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 7

Classements à l'issue de l'étape 7

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Partenaires de Paris-Nice