Vendredi 8 mars 2013

Étape 5Châteauneuf-du-Pape / La Montagne de Lure

Départ 11h20 GMT 2+

Porte éclipse Talansky

Résumé de l'étape08.03.2013Étape 5- Châteauneuf-du-Pape / La Montagne de Lure

C'est bien une explication royale qui s'est jouée sur les pentes de la Montagne de Lure, où Jens Voigt, le dernier rescapé de l'échappée du jour, a dû laisser les premiers rôles aux acteurs du classement général. Dans les 5 derniers kilomètres de montée, Andrew Talansky n'a pas manqué de tempérament, mais peut-être un peu de lucidité pour défendre son maillot jaune. Ses attaques multiples ont été contrées par une accélération décisive de Richie Porte à 1,5 km de la ligne d'arrivée. Le coureur australien, qui avait bénéficié de l'aide de ses coéquipiers Sioutsou et Lopez pendant l'essentiel de l'ascension, a terminé en solitaire pour aller chercher l'étape et le maillot jaune. Il domine le classement général avec 32'' d'avance sur Talansky.

Voigt lance le mouvement
Le départ de Châteauneuf-du-Pape inspire le maillot  vert Elia Viviani, qui tente en vain une sortie dans les premiers kilomètres, mais c'est un peu plus tard Jens Voigt qui trouve au km 14 la faille et distance le peloton. Il est suivi de Cyril Lemoine (SOJ), Paolo Longo Borghini (CAN) et Thierry Hupond (ARG). Le quatuor franchit après 47 kilomètres le col de Murs, où Thierry Hupond passe en tête avec 6' d'avance sur le peloton.

Le coup d'accélérateur de Sky
L'échappée obtient un avantage maximal de 6'35'' au pied de la côte d'Ospedette, où les coureurs de Garmin, qui mènent le peloton depuis le départ, haussent sensiblement le rythme. Le rapprochement progressif n'empêche pas Thierry Hupond de continuer sa récolte de points au sommet de la côte de Saint-Martin-les-Eaux puis au col de la Mort d'Imbert. Mais sur la ligne du sprint de Forcalquier, l'accélération dictée par l'équipe Sky est déjà sensible au chronomètre : l'écart est tombé à 3 minutes.

Voigt en solo
Il reste alors une quinzaine de kilomètres avant d'entamer l'ascension  finale. Les équipes Omega Pharma Quick Step et Lampre utilisent cet espace pour continuer le travail de poursuite. Dans les premières pentes de la Montagne de Lure, Jens Voigt lâche immédiatement ses compagnons de route.  Il ne dispose que de 1'25'' de marge sur le peloton, qui commence rapidement sa cure d'amaigrissement. A 9 km de l'arrivée, Sioutsou, Lopez et Porte, les 3 coureurs de Sky qui mènent le groupe des favoris, ne sont plus qu'à 30'' du dernier rescapé de l'échappée. Il réintègre contre son gré deux kilomètres plus loin le groupe des 30 coureurs qui tiennent encore le rythme des Sky.

Porte dépose Talansky et Menchov
L'explication débute à 5 km avec l'entrée en action de candidats à l'étape comme Christophe Le Mével, dont l'attaque est anéantie par Michele Scarponi, qui passe à son tour un petit kilomètre à l'avant. C'est ensuite le maillot jaune lui-même qui dynamite le groupe à 3 kilomètres de l'arrivée. Il élimine quelques outsiders mais ne se débarrasse pas de ses principaux rivaux. Ni sur cette offensive, ni sur les deux suivantes en moins d'un kilomètre. Au lieu de cela, il subit l'accélération beaucoup plus tranchante de Richie Porte, qui répond violemment à une sortie de Denis Menchov. Le capitaine des Sky dépose le Russe et part en solitaire vers la victoire d'étape dans le dernier kilomètre. Avec 32'' sur Talansky (3ème de l'étape), et 42'' sur Westral'Australien prend la tête du classement général et une sérieuse option sur le titre de cette 71ème édition.

Étape 5 Châteauneuf-du-Pape / Châteauneuf-du-Pape

Tout sur l'étape journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 7

Classements à l'issue de l'étape 7

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Partenaires de Paris-Nice