Simon Gerrans : « Un rêve devenu réalité »

interview27.04.2014La course- Liège / Ans

C'est incroyable. C'était une course très difficile, et tout le monde était très fatigué  sur la fin. Moi j'ai pu compter sur les coureurs de mon équipe qui ont su rester à côté de moi le plus longtemps possible. Mais je ne pensais pas avoir de bonnes jambes pour ce final. J'ai tout de même fait ce qu'il fallait pour me présenter avec les meilleurs dans le dernier virage, et tenter ma chance. Lorsque Dan Martin a chuté, je n'ai pas vraiment été gêné mais c'était un coup de chance, il est tombé devant moi et ça s'est joué à quelques centimètres près.
Ensuite, j'étais assez confiant dans l'optique d'un sprint avec Philippe Gilbert et Alejandro Valverde. Dans un petit groupe, je sais que j'ai une bonne pointe de vitesse, alors j'ai attaqué. Et quand j'ai regardé derrière moi, à 50 mètres de la ligne, j'ai vu que personne ne pourrait revenir.
Depuis que je suis jeune, je rêve de gagner Liège-Bastogne-Liège, et c'est devenu une réalité. J'ai commencé le cyclisme à 17 ans, et Phil Anderson était mon premier entraîneur. Alors comme j'ai commencé tard, il est logique que je remporte aussi mes plus belles victoires assez tard.  

La course Liège / Ans

parcours journal de l'épreuve

Tableau d'honneur 2014

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Liège Bastogne Liège

Partenaires de Liège-Bastogne-Liège