Gerrans, et l'élève dépasse le maître

Résumé de l'étape27.04.2014La course- Liège / Ans

La Doyenne sacre des coureurs capables de briller au terme d'une course d'usure exigeante et stressante. C'est dans ce contexte qu'a pu triompher Simon Gerrans : après avoir su garder le contact avec les favoris de la course sans jamais céder à la précipitation, il a su régler en puissance le groupe qui s'est présenté dans la montée finale d'Ans. Plus puissant que les favoris Philippe Gilbert et Alejandro Valverde, Gerrans a aussi bénéficié de la chute dans le dernier virage d'un tenant du titre offensif mais malheureux, Dan Martin. En inscrivant son nom au palmarès de Liège-Bastogne-Liège, après avoir déjà remporté Milan San Remo en 2012, il devient le premier Australien à s'imposer. D'ailleurs, il dépasse à 34 ans Phil Anderson, son premier entraîneur et en même temps pionnier du cyclisme australien, qui était monté sur la 2ème marche du podium en 1984, il y a tout juste 30 ans. 

Sans Froome, ni Betancur
Avant même de se former, le peloton de Liège-Bastogne-Liège perd deux de ses outsiders puisque Chris Froome, souffrant d'une infection pulmonaire, et Carlos Betancur, diminué par un état fiévreux, ont en définitive fait l'impasse sur La Centième. Après une douzaine de kilomètres de tentatives infructueuses, trois coureurs sortent du peloton. Pirmin Lang (IAM), Michel Koch (CAN) et Jacobus Venter (MTN) sont suivis par Matteo Bono (LAM), Pieter Jacobs (TSV) et Marco Minnard (WGG). C'est donc une échappée à six coureurs qui se forme et obtient rapidement un avantage conséquent, enregistré à 15'50'' au passage de la côte de la Roche-en-Ardenne (km 70).

Plus que cinq coureurs en tête
Le sprint anniversaire de la 100ème édition, installé précisément au km 100 dans la traversée de Bastogne, est remporté par Michel Koch, à un moment où les équipes BMC, Movistar, mais aussi Omega Pharma Quick-Step et Lotto-Belisol, augmentent légèrement l'allure du peloton. En arrivant au sommet de la côte de Wanne, l'échappée a perdu un de ses coureurs, Marco Minnard, mais surtout une bonne partie de son avantage, qui a fondu à 7'30''.

Le champion du monde sort sur chute
Le rythme s'accélère de façon encore plus nette dans la côte de Haute-Levée, où quelques favoris se montrent à la peine, comme Joaquim « Purito » Rodriguez ou Jurgen Van den Broeck, tandis que le champion du monde Rui Costa quitte la course sur chute. En abordant la côte de la Redoute, la cohésion du groupe de tête se heurte à la sévérité de la pente : Matteo Bono franchit le sommet en solitaire, avant de récupérer la compagnie de Jacobus Venter. Mais le duo n'a plus qu'une grosse minute d'avance sur le peloton, temporairement bousculé dans cette ascension par une offensive de Barguil, suivie par Bakelants et Arredondo.
 
Bono seul en tête
Dans la côte des Forges, Matteo Bono se sépare de Venter, mais n'a plus que 40'' d'avance sur le peloton. Il poursuit son aventure en solo, malgré quelques contre-attaques infructueuses dans son sillage, mais se voit contraint d'abdiquer en entrant dans la côte de la Roche-aux-Faucons. Dans cette avant-dernière difficulté, Julian Arredondo et Domenico Pozzevivo se détachent, mais le regroupement général est opéré à 12 kilomètres de l'arrivée.

Martin chute dans le dernier virage
Une nouvelle initiative est prise dans la côte de Saint-Nicolas, avec Pozzovivo, cette fois-ci accompagné de Gianpaolo Caruso. Les deux hommes parviennent à rentrer dans le dernier kilomètre avec 8'' d'avance, alors que Gilbert tente une accélération, mais c'est Dan Martin qui revient le mieux sur le duo. Mais dans le dernier virage, au moment où il fond sur Caruso, le tenant du titre chute et perd tout espoir de doublé. Un sprint se prépare alors entre une vingtaine de coureurs. Simon Gerrans en émerge dans les 100 derniers mètres pour aller chercher sa première victoire sur Liège-Bastogne-Liège.

La course Liège / Ans

parcours journal de l'épreuve

Tableau d'honneur 2014

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Liège Bastogne Liège

Partenaires de Liège-Bastogne-Liège