Samedi 23 juillet 2016

Étape 20Megève / Morzine

Départ 13h00 (Heure locale)

Izaguirre en tient une

Résumé de l'étape23.07.2016Étape 20- Megève / Morzine

La dernière étape de montagne du Tour de France a donné lieu à une explication à plusieurs étages. La volumineuse échappée qui s'est formée dans la première ascension de la journée a permis à un trio d'attaquants de se détacher dans la montée à Joux-Plane. Entre Vincenzo Nibali, Jarlinson Pantano et Ion Izaguirre, c'est en définitive le coureur espagnol qui a eu le dernier mot dans les 12 derniers kilomètres de la plongée sur Morzine. Pendant que le coureur de Movistar remportait sa première étape sur le Tour de France, l'équipe Sky se chargeait de contrôler les éventuelles offensives et d'assurer, sur un terrain très glissant, la position de son leader. A l'arrivée, Chris Froome conserve son Maillot Jaune avec 4'05'' d'avance sur Romain Bardet. Il abordera dans des conditions idéales la dernière étape du Tour de France.   

Sagan au cœur de l'échappée
Une minute de silence est observée par les 175 coureurs du peloton, en hommage aux victimes de la fusillade de Munich. Au départ de Megève, les candidats sont très nombreux pour prendre l'échappée du jour. Pierre Rolland et Sylvain Chavanel se précipitent les premiers, mais c'est un groupe de 15 coureurs qui se forme au km 9. L'allure rapide rapproche le peloton, tout au moins une première partie qui se joint à l'échappée et participe à la création d'une échappée de 30 coureurs immédiatement avant la montée au col des Aravis. Dans les 4 derniers kilomètres de cette ascension, Thomas De Gendt s'isole pour basculer en tête avec 30'' d'avance, mais l'échappée se reconstitue avec Henao (Sky), Erviti, I.Izaguirre, Oliveira (Movistar), Nibali, Fuglsang (Astana), Sagan, Kreuziger (Tinkoff), Gastaeur, Gautier, Gougeard (AG2R), Kelderman, G.Bennett (Lotto-Jumbo), Schleck, Stuyven (Trek), Pantano (IAM), Rolland, Slagter, Van Baarle (Cannondale), Konrad (Bora), Zakarin (Katusha), Costa (Lampre), De Gendt, Gallopin (Lotto-Soudal), Chavanel, Jeandesboz (Direct Energie), Alaphilippe (Etixx), Edet (Cofidis), Juul Jensen et Matthews (Orica).

De Gendt répond à Gougeard
L'échappée est poursuivie par plusieurs contre attaquants, mais seuls Warren Barguil et Daniel Teklehaimanot intègrent le groupe, respectivement au col de la Colombière (km 45,5) et au pied de la descente qui le suit (km 61). Peu avant le ravitaillement (km 66), une offensive menée par Sagan et Kreuziger précipite la sélection d'une élite de huit coureurs, avec Nibali, I.Izaguirrre, Gougeard, Costa, Alaphilippe et Pantano. Ils se détachent sans réellement distancer le reste du groupe, qui se décompose en partie dans la montée au col de la Ramaz. C'est dans cette ascension qu'Alexis Gougeard tente une sortie en solitaire, mais faiblit devant la réplique de Thomas De Gendt à 3 km du sommet. Le Belge bascule en tête avec 30'' d'avance mais il est rejoint puis déposé par le duo de descendeurs Pantano-Alaphilippe à 44 km de l'arrivée.

Izaguirre surprend Nibali et Pantano
Les deux hommes abordent la montée à Joux-Plane avec un avantage de plus de 5 minutes sur le peloton, et une trentaine de secondes d'avance sur leurs premiers poursuivants, à savoir Kreuziger, Henao, Rolland, Zakarin, Nibali, Kelderman, De Gendt, Izaguirre et Costa. L'écart s'accroît en faveur du duo, jusqu'à 1'40'', mais il voit revenir sur Vincenzo Nibali à 3,5 km du sommet. Le rythme imposé par l'Italien a raison d'Alaphilippe, mais pas de Pantano. Un troisième homme, Ion Izaguirre, se mêle à la bagarre dans les deux derniers kilomètres avant la bascule. L'Espagnol parvient même à surprendre Pantano et Nibali dans la plongée sur Morzine, à 4 km du but, pour s'approprier en solitaire sa première étape sur le Tour de France.

Défaillance d'Aru
Derrière la bataille pour l'étape, les AG2R ont essentiellement veillé à protéger la deuxième place de Romain Bardet, menacée par la présence de Roman Kreuziger à l'avant. Cette accélération a réduit l'écart qui avait atteint près de sept minutes. Durant l'ascension à Joux-Plane, le débat du Top 10 se limite à quelques tentatives d'accélération signées Mollema et Rodriguez, tandis que Fabio Aru connaît une défaillance qui lui coûte sa 6ème place au classement général.

  • Izaguirre en tient une

    La dernière étape de montagne du Tour de France a donné lieu à une explication à plusieurs étages. La volumineuse échappée qui s'est formée dans la première ascension de la journée a permis à un trio d'attaquants de se détacher dans la montée à Joux-Plane. Entre Vincenzo Nibali, Jarlinson Pantano et Ion Izaguirre, c'est en définitive le coureur espagnol qui a eu le dernier mot dans les 12 derniers kilomètres de la plongée sur Morzine....

    lire la suite

Étape 20 Megève / Morzine

Tout sur l'étape journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 2

Classements à l'issue de l'étape 2

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Chiffres clés

Championnats d'Europe de Cyclisme 2016

Mécénat et Environnement

Amaury Sport Organisation est engagée depuis sa création dans diverses activités de mécénat. C’est la dimension généreuse du sport que l’on retrouve dans un certain nombre d’actions qui visent à s’investir dans la vie même des disciplines (mécénat auprès de la Fédération Française de Cyclisme), dans un cadre humanitaire et social, (Mécénat Chirurgie Cardiaque, Actions Dakar, Un Techo Para Mi Pais) ou environnemental (Madre De Dios, tri selectif...). Lire la suite

A.S.O. est engagée dans une démarche d’intégration de l’environnement dans l’organisation de ses courses. Les axes prioritaires d’intervention sont : 1 La limitation des émissions de CO2 ; 2 Une politique qualitative de gestion des déchets pour le public mais également pour l’organisation et les coureurs ; 3 La promotion du vélo, moyen de transport de substitution respectueux de l’environnement au travers des Printemps du Tour. Lire la suite

Découvrir le guide historique

Les maillots du Tour

Chronométreur officiel

Partenaires du Tour