Bagnères-de-Luchon

Le renouveau des Thermes

La commune de Bagnères de Luchon est réputée pour ses Thermes ainsi que pour son espace Bien-Être (LFBE), disposant du seul hammam naturel en Europe. Une étude menée en 2013 a démontré que compte-tenu du positionnement géographique de LFBE par rapport aux autres sites proposant les mêmes types de service, de la typologie actuelle de sa clientèle, de l'environnement de loisirs dans lequel la commune se trouvait, il convenait de prévoir une extension du centre, autour de sa pièce maîtresse, le Vaporarium. Cet ambitieux projet permettrait un accroissement important de l'activité et une réelle diversification de sa clientèle.


L'extension progressive, a priori estimée à 300 m² supplémentaires, de Luchon-Forme et Bien-Etre par une construction de bâtiments adossés à celui du Vaporarium (en respectant l'architecture de celui-ci) et intégrant un Spa, un espace Wellness, un espace enfants et un bassin extérieur constituera une offre moderne et accessible avec des horaires plus souples.
L'activité thermale a retrouvé un certain dynamisme au plan national et l'enjeu des prochaines années est d'inscrire les thermes de Luchon durablement dans cette dynamique. Pour ce faire, l'outil thermal luchonnais a besoin d'être modernisé, que ce soit au niveau des locaux, des modes de gestion, de l'offre et de la communication. Il est donc prévu, dès le printemps 2014, de réaliser des travaux de récupération de l'énergie de l'eau thermale pour le chauffage des thermes. Ces travaux s'inscrivent dans la politique de développement durable.

Sites internet

La villa Luisa qui hebergea les princes de Monaco © Jean-Michel Emportes, Bagnères-de-Luchon
Ville-étape pour la 52e fois
Chef-lieu de canton de la Haute-Garonne (31), station touristique de montagne
Population : 2 800 habitants (Luchonnais)
Économie : tourisme « quatre saisons », thermalisme, agropastoralisme
Culture : Luchon-Superbagnères, doyenne des stations du massif pyrénéen, Casino, Thermes, Villa Edmond Rostand, parcs et jardins remarquables, musée du Pays de Luchon, musée de l'aéronautique, musée de l'Hospice de France,
musée du Train à crémaillère, Maison du Curiste. Festivals : Festival des Créations Télévisuelles de Luchon, Fête des Fleurs, Festival Jazz en cordée
Sport : cyclosportive La Lapébie, Route du Sud, Luchon Aneto Trail. Activités : ski, raquettes, randonnées pédestres, escalade, VTT, sports d'eau vive, Skate park. Accueil de sportifs de haut niveau (Toulouse FC, football, Spacer's Toulouse Volley, Fenix Toulouse handball)
Spécialités : pétéram, pistache, gâteau à la broche, chocolats « Dardenne », Eau de Luchon, truite biologique d'Oô, Savonnerie pyrénéenne
Développement durable : navettes pour rejoindre les Thermes ou les pistes de ski, pistes cyclables. Prix des Énergies Citoyennes en 2012
Labels : Grand Site Midi-Pyrénées, 3 fl eurs, Association Européenne des Villes Thermales Historiques, station de tourisme classée

De Lapize à Voeckler... sans oublier Bourlon

Les 52 arrivées du Tour de France à Bagnères-de-Luchon ont suffi à la consacrer « Reine des Pyrénées », un titre qu'elle mérite ne serait-ce qu'à l'ancienneté, pour avoir accueilli la première étape de haute montagne remportée par Octave Lapize en 1910. Depuis « Tatave », l'homme qui ne mettait pas pied à terre, on ne compte plus les grands noms qui ont signé à Luchon des exploits entrés dans la légende de la Grande Boucle. De l'offensive de Jean Robic en 1947 ou ses victoires sur les Allées d'Etigny en 1949 à 1953 aux coups de force d'Hugo Koblet, Federico Bahamontes, Eddy Merckx ou Luis Ocana, tous vainqueur du Tour et précédemment sacrés en ville. Sans oublier les boires et les déboires de Bernard Hinault à Superbagnères. Ou la chute de Pascal Simon en 1983 alors qu'il croyait avoir Tour gagné. Plus près de nous, Thomas Voeckler s'est installé en queue de cette liste grandiose en signant les deux dernières victoires d'étape à Luchon, en 2010 pour le centenaire pyrénéen, et en 2012. Il est pourtant un coureur qu'on oublie trop dans ce tableau d'honneur : le modeste Albert Bourlon. Parti à la pêche aux primes sur le Tour 1947, cet ancien ouvrier de chez Renault s'est retrouvé vainqueur sur la ligne, avec 16 minutes d'avance sur son premier poursuivant, au terme d'une échappée de 253 km, la plus longue de l'histoire du Tour. Albert Bourlon est parti pour sa plus longue échappée en octobre 2013, à l'âge de 96 ans.

Ville-étape pour la 52e fois
Chef-lieu de canton de la Haute-Garonne (31), station touristique de montagne
Population : 2 800 habitants (Luchonnais)
Économie : tourisme « quatre saisons », thermalisme, agropastoralisme
Culture : Luchon-Superbagnères, doyenne des stations du massif pyrénéen, Casino, Thermes, Villa Edmond Rostand, parcs et jardins remarquables, musée du Pays de Luchon, musée de l'aéronautique, musée de l'Hospice de France,
musée du Train à crémaillère, Maison du Curiste. Festivals : Festival des Créations Télévisuelles de Luchon, Fête des Fleurs, Festival Jazz en cordée
Sport : cyclosportive La Lapébie, Route du Sud, Luchon Aneto Trail. Activités : ski, raquettes, randonnées pédestres, escalade, VTT, sports d'eau vive, Skate park. Accueil de sportifs de haut niveau (Toulouse FC, football, Spacer's Toulouse Volley, Fenix Toulouse handball)
Spécialités : pétéram, pistache, gâteau à la broche, chocolats « Dardenne », Eau de Luchon, truite biologique d'Oô, Savonnerie pyrénéenne
Développement durable : navettes pour rejoindre les Thermes ou les pistes de ski, pistes cyclables. Prix des Énergies Citoyennes en 2012
Labels : Grand Site Midi-Pyrénées, 3 fl eurs, Association Européenne des Villes Thermales Historiques, station de tourisme classée

Sites internet

A Voir

Luchon, une architecture d'exception

Composée du quartier de la vieille ville qui a gardé son identité pyrénéenne et de la ville thermale marquée par une multitude de courants architecturaux : néoclassique, style anglais ou néogothique, chalets d'inspiration suisses ou russes, Art nouveau ou Art déco, sans oublier les témoignages du Second Empire, caractérisant les villes d'eaux de cette époque.

Luchon-Superbagnères

La doyenne des stations du massif, Luchon-Superbagnères, présente l'avantage exceptionnel d'être reliée à la ville, par la télécabine, en huit minutes offrant un panorama naturel exceptionnel sur le massif de la Maladeta et son point culminant, l'ANETO.

Les Thermes

Depuis l'époque romaine, la cité est liée à l'histoire prestigieuse des sources thermales. Station la plus fréquentée de la Haute-Garonne et de Midi-Pyrénées. Elle rejoint en 2011, l'association des « villes thermales européennes».

Les Pyrénées Luchonnaises

Les belles vallées environnantes de la Reine des Pyrénées : Vallée du Larboust, d'Oueil, du Lis permettent la pratique de nombreuses activités sportives de montagne : randonnées pédestres, vtt, pêche à la truite alors que canyoning, rafting, parapente.

L'Hospice de France

Dans un décor grandiose de cascades, de pâturages et de forêts, l'Hospice de France (1380 m) est un lieu chargé d'histoire : des chemins de Saint Jacques de Compostelle à la plus récente retirada. Entièrement rénové, il propose un restaurant, une structure d'hébergement touristique et un espace muséographique.

Luchon/Superbagnères ski resort and its exceptional panorama © Jean-Michel Emportes, Bagnères-de-Luchonl'établissement thermal et son parc © Jean-Michel Emportes, Bagnères-de-LuchonLa buvette distribuant les eaux de sources © Jean-Michel Emportes, Bagnères-de-LuchonVue sur la vallée d'Oueil © Jean-Michel Emportes, Bagnères-de-LuchonL'auberge de l'hospice de France dans un cadre naturel magnifique © Jean-Michel Emportes, Bagnères-de-Luchon
Ville-étape pour la 52e fois
Chef-lieu de canton de la Haute-Garonne (31), station touristique de montagne
Population : 2 800 habitants (Luchonnais)
Économie : tourisme « quatre saisons », thermalisme, agropastoralisme
Culture : Luchon-Superbagnères, doyenne des stations du massif pyrénéen, Casino, Thermes, Villa Edmond Rostand, parcs et jardins remarquables, musée du Pays de Luchon, musée de l'aéronautique, musée de l'Hospice de France,
musée du Train à crémaillère, Maison du Curiste. Festivals : Festival des Créations Télévisuelles de Luchon, Fête des Fleurs, Festival Jazz en cordée
Sport : cyclosportive La Lapébie, Route du Sud, Luchon Aneto Trail. Activités : ski, raquettes, randonnées pédestres, escalade, VTT, sports d'eau vive, Skate park. Accueil de sportifs de haut niveau (Toulouse FC, football, Spacer's Toulouse Volley, Fenix Toulouse handball)
Spécialités : pétéram, pistache, gâteau à la broche, chocolats « Dardenne », Eau de Luchon, truite biologique d'Oô, Savonnerie pyrénéenne
Développement durable : navettes pour rejoindre les Thermes ou les pistes de ski, pistes cyclables. Prix des Énergies Citoyennes en 2012
Labels : Grand Site Midi-Pyrénées, 3 fl eurs, Association Européenne des Villes Thermales Historiques, station de tourisme classée

Sites internet

Partenaires du Tour