Nice

Nice

Adieu Stade du Ray, bonjour Allianz Riviera. Attendu de longue date, le nouveau stade de Nice verra le jour cet été pour le plus grand bonheur du GYM et de ses fidèles et bouillants supporters. Après des années passées dans l'antre du Ray et des soirées mémorables face aux ténors du football français, l'OGC Nice, club phare des Alpes Maritimes évoluera dans un splendide écrin de 35 000 places en Ligue 1, voir sur la scène européenne.

Avec son architecture audacieuse, l'Allianz  Riviera redessine le paysage de la plaine du Var, à quelques pas du village de Saint-Isidore, au cœur de l'Eco-Vallée. Sa forme ovoïde, ses lignes curvilignes et dynamiques, sa membrane translucide en guise de toit évoquent tout à la fois le vol d'un oiseau et une vague géante. Son architecte, Jean-Michel Wilmotte préfère, lui, l'image d'un cocon protecteur. Au choix !

Ce grand stade azuréen dont l'inauguration aura lieu cet été, a été conçu avec l'ambition d'être un modèle de performance énergétique et écologique : dispositif de climatisation naturelle avec un système de « poteaux soufflants » mettant à profit les vents dominants de la plaine du Var, panneaux photovoltaïques en toiture pour produire de l'électricité, récupération des eaux de pluie pour arroser la pelouse.

Ce haut lieu d'animation abritera de nombreux commerces, restaurants et services. Il hébergera aussi et surtout le Musée National du Sport où l'on pourra notamment admirer les vélos de grands champions cyclistes et autres trophées du Tour de France.

Enfin, si l'Allianz Riviera sera au premier chef le nouveau temple du football de la métropole Nice Côte d'Azur,  cet équipement servira également d'écrin  à de  grandes manifestations et spectacles qu'ils soient sportifs, économiques, culturels ou simplement ludiques.

L'Allianz Riviera, le futur grand stade de Nice © Wilmotte & AssociésL'Allianz Riviera de nuit © Wilmotte & AssociésVue de l'Arène nord-est 3d © Wilmotte & Associés
35 fois ville étape
350.000 habitants
Préfecture des Alpes-Maritimes (06)
Devise : Nice la très fidèle
Signatures : capitale de la Côte d'Azur
Spécialités : pissaladière, salade niçoise, pan bagnat, socca, œillet de Nice.
Économie : tourisme
Personnalités : Garibaldi, Henri Matisse, Raoul Dufy Yves Klein (peintres), Arman Jean Sosno (sculpteurs), Jean-Marie Gustave Le Clézio, Louis Nucera, Max Gallo, Didier Van Cauwelaert (écrivains), Simone Veil (femme politique), Georges Lautner, Jean-Pierre Mocky (cinéastes), Michelle Mercier, Mylène Demongeot, Michèle Laroque (actrices), Denise Fabre (animatrice), Dick Rivers, Jenifer, Rose, Medi (chanteurs), Yannick Agnel, Clément Lefert, Camille Muffat (nageurs), Jean-Pierre Dick (navigateur), Suzanne Lenglen (tennis), Hugo Lloris (footballeur), Surya Bonaly (patineuse), Gilles Veissière (arbitre de football).
Sport : OGC Nice (football), OGC Nice Handball (Ligue 1 féminine), Olympic Nice Natation
Culturel : Carnaval de Nice (février), Nice Jazz Festival (juillet), Festival l'Art sacré (décembre, janvier), Festival du livre de Nice (juin), Festival crossover (mai), Festival International des Musiques d'Aujourd'hui Manca (novembre). 18 musées et galeries dont le musée d'archéologiques, musée Massena (Art et Histoire), musée d'Art Moderne et Contemporain, musée Matisse, musée Chagall, théâtre de la Photographie et de l'Image. Cinémathèque de Nice.
Labels : ville fleurie (4), ville Internet 5@

Les Grandes Dates

  • IIIe siècle av. J.-C.

    Fondation du comptoir commercial de Nikaia par les Grecs de Marseille.
  • 1159

    Construction du premier château sur la colline.
  • 1294

    Première mention du carnaval de Nice en présence du comte de Provence.
  • 1388

    Dédition de Nice à la Savoie.
  • 1524 à 1543

    – François 1er et Charles Quint se disputent Nice. En 1543, une lavandière niçoise, Catherine Ségurane, devient une héroïne en s’emparant d’un étendard franco-turc et en montrant une partie de son anatomie aux troupes de François 1er.
  • 1691

    Louis XIV s’empare de Nice mais le Duc de Savoie récupère le comté en mariant sa fille à un petit-fils du roi.
  • 1704

    Destruction du château sur ordre de Louis XIV.
  • 1750

    Les Anglais, alliés de Charles-Emmanuel de Savoie dans sa lutte contre les Français, découvrent Nice et lancent le tourisme d’hiver.
  • 1794

    Premier rattachement à la France.
  • 1807

    Naissance à Nice de Giuseppe Garibaldi.
  • 1814

    Le premier traité de Paris rend le comté de Nice à la Maison de Savoie.
  • 1860

    Seconde annexion de Nice par la France.
  • 1912

    Construction de l’hôtel Negresco.
  • 1928-1929

    Construction du Palais de la Méditerranée.
Gravure d’Emmanuel Costa représentant Catherine Ségurane lors du siège de Nice de 1543 © Mairie de NiceLa colline du château surplombant les toits du Vieux-Nice © A.IssockGiuseppe Garibaldi, 1866, soldat italien © United States public domainHotel Negresco sur la Promenade des Anglais © Ville de NiceCrypte Archéologique de Nice © Ville de Nice
35 fois ville étape
350.000 habitants
Préfecture des Alpes-Maritimes (06)
Devise : Nice la très fidèle
Signatures : capitale de la Côte d'Azur
Spécialités : pissaladière, salade niçoise, pan bagnat, socca, œillet de Nice.
Économie : tourisme
Personnalités : Garibaldi, Henri Matisse, Raoul Dufy Yves Klein (peintres), Arman Jean Sosno (sculpteurs), Jean-Marie Gustave Le Clézio, Louis Nucera, Max Gallo, Didier Van Cauwelaert (écrivains), Simone Veil (femme politique), Georges Lautner, Jean-Pierre Mocky (cinéastes), Michelle Mercier, Mylène Demongeot, Michèle Laroque (actrices), Denise Fabre (animatrice), Dick Rivers, Jenifer, Rose, Medi (chanteurs), Yannick Agnel, Clément Lefert, Camille Muffat (nageurs), Jean-Pierre Dick (navigateur), Suzanne Lenglen (tennis), Hugo Lloris (footballeur), Surya Bonaly (patineuse), Gilles Veissière (arbitre de football).
Sport : OGC Nice (football), OGC Nice Handball (Ligue 1 féminine), Olympic Nice Natation
Culturel : Carnaval de Nice (février), Nice Jazz Festival (juillet), Festival l'Art sacré (décembre, janvier), Festival du livre de Nice (juin), Festival crossover (mai), Festival International des Musiques d'Aujourd'hui Manca (novembre). 18 musées et galeries dont le musée d'archéologiques, musée Massena (Art et Histoire), musée d'Art Moderne et Contemporain, musée Matisse, musée Chagall, théâtre de la Photographie et de l'Image. Cinémathèque de Nice.
Labels : ville fleurie (4), ville Internet 5@

Nice

Pour son retour sur le continent, le Tour 2013 retrouvera la capitale de la Côte d'Azur, trente-deux ans après le Grand Départ de 1981. Cette année-là, Bernard Hinault avait échangé d'entrée sa tenue arc-en-ciel contre le Maillot Jaune en remportant le prologue. Lors des deux demi-étapes suivantes, on avait assisté à la victoire de Freddy Maertens puis à celle de la formation Ti-Raleigh dans un contre-la-montre par équipe, Gerrie Kneteman héritant alors du Maillot Jaune. « Nice la très fidèle », la devise latine de la ville, est d'ailleurs largement respectée avec, depuis 1906, trente-cinq apparitions comme ville-étape du Tour de France. Hormis ses rendez-vous avec la Grande Boucle, la préfecture des Alpes-Maritimes reçoit chaque printemps l'élite du cyclisme pour le final de Paris-Nice. Lors des soixante et onze éditions de la Course au soleil, dix vainqueurs du Tour de France s'y sont imposés. Cinq d'entre eux ont réalisé le doublé la même année, dont Bradley Wiggins en 2012.

Nice, c'est aussi la ville d'un des plus fameux chantres du vélo, l'écrivain Louis Nucéra, auteur d'un célèbre « Roi René » et de ce « Mes Rayons de soleil », où il raconte comment, en 1985, à l'âge de 57 ans, il avait refait à vélo le parcours du Tour 1949.

On ne compte plus par ailleurs les coureurs natifs de Nice. Citons parmi les plus célèbres : Lucien Teisseire, vainqueur de trois étapes entre 1947 et 1954, Pierre Molineris, vainqueur d'une étape en 1952 ou Charly Bérard, équipier fidèle de Bernard Hinault, qui disputa sept Tours de France.

Bernard Hinault maillot jaune à Nice en 1981 © Presse SportsBradley Wiggins sur le Paris-Nice en 2012 © Presse Sports/B.Papon
35 fois ville étape
350.000 habitants
Préfecture des Alpes-Maritimes (06)
Devise : Nice la très fidèle
Signatures : capitale de la Côte d'Azur
Spécialités : pissaladière, salade niçoise, pan bagnat, socca, œillet de Nice.
Économie : tourisme
Personnalités : Garibaldi, Henri Matisse, Raoul Dufy Yves Klein (peintres), Arman Jean Sosno (sculpteurs), Jean-Marie Gustave Le Clézio, Louis Nucera, Max Gallo, Didier Van Cauwelaert (écrivains), Simone Veil (femme politique), Georges Lautner, Jean-Pierre Mocky (cinéastes), Michelle Mercier, Mylène Demongeot, Michèle Laroque (actrices), Denise Fabre (animatrice), Dick Rivers, Jenifer, Rose, Medi (chanteurs), Yannick Agnel, Clément Lefert, Camille Muffat (nageurs), Jean-Pierre Dick (navigateur), Suzanne Lenglen (tennis), Hugo Lloris (footballeur), Surya Bonaly (patineuse), Gilles Veissière (arbitre de football).
Sport : OGC Nice (football), OGC Nice Handball (Ligue 1 féminine), Olympic Nice Natation
Culturel : Carnaval de Nice (février), Nice Jazz Festival (juillet), Festival l'Art sacré (décembre, janvier), Festival du livre de Nice (juin), Festival crossover (mai), Festival International des Musiques d'Aujourd'hui Manca (novembre). 18 musées et galeries dont le musée d'archéologiques, musée Massena (Art et Histoire), musée d'Art Moderne et Contemporain, musée Matisse, musée Chagall, théâtre de la Photographie et de l'Image. Cinémathèque de Nice.
Labels : ville fleurie (4), ville Internet 5@

Nice

La Promenade des Anglais

Cette célèbre promenade maritime, toujours élégamment fleurie qui épouse la courbe harmonieuse de la Baie des Anges, n'était à l'origine qu'un sentier large de deux mètres. C'est un Anglais, le Révérend Lewis Way, qui l'avait fait construire à ses frais en 1820. Il fut aussitôt baptisé par la population locale le « chemin des Anglais ». Dans sa forme définitive, avec deux chaussées séparées par un terre-plein planté de palmiers, la « Prom » fut inaugurée en 1931 par le Duc de Connaught, un des fils de la Reine Victoria.

Place Masséna

Le rouge de ses façades, les encadrements de fenêtres de couleur blanche, enfin les arcades, et la forme carrée de sa partie nord signent l'influence piémontaise dans l'architecture de ce lieu, centre de la ville et haut lieu du célèbre carnaval. Autrefois coupée en deux par le paillon, elle n'a trouvé son unité qu'en 1884.  

Place Garibaldi
 
La Place Garibaldi sous laquelle on a découvert, au moment des travaux pour la première ligne du tramway, une crypte de 2000 m2 comparable aux fondations du Louvre avec les vestiges d'un ensemble fortifié datant du XIVe siècle. Cette crypte archéologique (inaugurée en 2012) est classée au titre des Monuments Historiques.

Cathédrale Sainte-Réparate (Monument Historique)

Promue cathédrale au XVIe siècle, elle est le plus vaste sanctuaire du Vieux-Nice. Inspirée des modèles architecturaux romains du début du baroque, l'édifice s'organise selon un plan basilical en croix latine. Le décor des chapelles et du chœur est particulièrement somptueux et l'intérieur est inspiré de la basilique Saint-Pierre de Rome.

L'hôtel Negresco (Monument Historique)

Construit sur la célèbre Baie des Anges en 1912 par Niermans pour le Roumain Henri Negresco, ce palace de la Belle Epoque demeure l'unique palace-musée de Nice. Classé Monument Historique depuis 2003, il abrite de nombreuses collections retraçant cinq siècles d'histoire de l'art. Les 121 chambres et 24 suites ont chacune leur propre décoration. Les styles des périodes les plus brillantes de l'art français y sont représentés de Louis XIII à l'art moderne. Classé récemment 5*, il est référencé parmi les plus beaux hôtels du monde.

Un monument historique privé ouvert au public : 31 av du Maréchal Joffre, Nice.

 

La célèbre Promenade des Anglais © Ville de NiceJogging sur la Promenade des Anglais à l'aube © Ville de NicePlace Masséna à Noël © OTCN.M. JoliboisHotel Négresco © Ville de NiceNice vue depuis la colline du château © Ville de NiceCours Saleya dans le Vieux Nice surplombé par la Colline du cahteau © Ville de NiceLes toits du vieux Nice © Ville de Nice
35 fois ville étape
350.000 habitants
Préfecture des Alpes-Maritimes (06)
Devise : Nice la très fidèle
Signatures : capitale de la Côte d'Azur
Spécialités : pissaladière, salade niçoise, pan bagnat, socca, œillet de Nice.
Économie : tourisme
Personnalités : Garibaldi, Henri Matisse, Raoul Dufy Yves Klein (peintres), Arman Jean Sosno (sculpteurs), Jean-Marie Gustave Le Clézio, Louis Nucera, Max Gallo, Didier Van Cauwelaert (écrivains), Simone Veil (femme politique), Georges Lautner, Jean-Pierre Mocky (cinéastes), Michelle Mercier, Mylène Demongeot, Michèle Laroque (actrices), Denise Fabre (animatrice), Dick Rivers, Jenifer, Rose, Medi (chanteurs), Yannick Agnel, Clément Lefert, Camille Muffat (nageurs), Jean-Pierre Dick (navigateur), Suzanne Lenglen (tennis), Hugo Lloris (footballeur), Surya Bonaly (patineuse), Gilles Veissière (arbitre de football).
Sport : OGC Nice (football), OGC Nice Handball (Ligue 1 féminine), Olympic Nice Natation
Culturel : Carnaval de Nice (février), Nice Jazz Festival (juillet), Festival l'Art sacré (décembre, janvier), Festival du livre de Nice (juin), Festival crossover (mai), Festival International des Musiques d'Aujourd'hui Manca (novembre). 18 musées et galeries dont le musée d'archéologiques, musée Massena (Art et Histoire), musée d'Art Moderne et Contemporain, musée Matisse, musée Chagall, théâtre de la Photographie et de l'Image. Cinémathèque de Nice.
Labels : ville fleurie (4), ville Internet 5@

Nice

Nice a donné le jour à l'un des personnages les plus légendaires, les plus romantiques, mais aussi les plus historiquement décisifs du XIXe siècle : Giuseppe Garibaldi. Son aura à son époque fut telle que certains voient en lui le Che Guevara du siècle précédent. Abraham Lincoln envisagea même de lui confier ses armées pendant la Guerre de Sécession tandis qu'en Angleterre, des ladies achetaient l'eau de son bain en véritables groupies d'une star planétaire. Ce fils de pêcheur niçois, peu porté sur les études, a connu une vie hors du commun depuis sa naissance en 1807. Engagé comme mousse dès son adolescence, il parcourt la Méditerranée et est initié lors d'une traversée par des adeptes du saint-simonisme, secte politique qui prône le progrès scientifique et l'amitié entre les peuples. Ses idées libérales, républicaines et surtout anticléricales viennent de là. Passant de la marine à l'activisme, il se lie à Mazzini, créateur du mouvement Jeune Italie et ardent partisan d'une unification italienne. Garibaldi devient l'un des chantres de cet idéal, lui qui est né français, à une époque où Nice est passée brièvement de la tutelle savoyarde à celle de la France. L'exil le conduit en Amérique latine, où il soutient les mouvements d'indépendance du Brésil et de l'Uruguay. À son retour à Nice, il va jouer un rôle clef dans la lutte pour l'unification de l'Italie et les combats de la péninsule contre l'Autriche ou la France. Insoumis, indépendant, meneur d'hommes mais piètre stratège, il multiplie les coups d'éclat, mais ne s'entend guère avec les autres héros de l'indépendance italienne comme Mazzini, qui lui reproche de pactiser avec la royauté, ou Cavour, à qui il reproche d'avoir cédé à la France en 1860 cette ville de Nice à laquelle il reste viscéralement attaché. Garibaldi n'est pas pour autant anti-français, loin s'en faut. Il apporte un soutien appuyé à ces hommes qui, en 1870, proclament la République française et Léon Gambetta lui offre le commandement du front de l'Est. Il est alors élu député, mais son élection est invalidée par les ennemis de la République sous le prétexte que celui qui est né Français contre son gré… est Italien ! Lassé de ces combines, cet idéaliste se retire alors dans l'îlot de Caprera, et y décède en 1882. Il avait écrit : « Je suis Niçois, donc je ne suis ni Français, ni Italien ». Garibaldi rêvait alors d'une Union européenne dont Nice serait la capitale.

Giuseppe Garibaldi, photographié par Félix Nadav en 1870 © Domaine Public aux États-UnisGaribaldi blessé à la bataille de l'Aspromonte, 29 août 1862, peinture de Gerolamo Induno © Domaine Public aux États-UnisGaribaldi sur son lit de mort 1882 © Licence Creative Commons paternité
35 fois ville étape
350.000 habitants
Préfecture des Alpes-Maritimes (06)
Devise : Nice la très fidèle
Signatures : capitale de la Côte d'Azur
Spécialités : pissaladière, salade niçoise, pan bagnat, socca, œillet de Nice.
Économie : tourisme
Personnalités : Garibaldi, Henri Matisse, Raoul Dufy Yves Klein (peintres), Arman Jean Sosno (sculpteurs), Jean-Marie Gustave Le Clézio, Louis Nucera, Max Gallo, Didier Van Cauwelaert (écrivains), Simone Veil (femme politique), Georges Lautner, Jean-Pierre Mocky (cinéastes), Michelle Mercier, Mylène Demongeot, Michèle Laroque (actrices), Denise Fabre (animatrice), Dick Rivers, Jenifer, Rose, Medi (chanteurs), Yannick Agnel, Clément Lefert, Camille Muffat (nageurs), Jean-Pierre Dick (navigateur), Suzanne Lenglen (tennis), Hugo Lloris (footballeur), Surya Bonaly (patineuse), Gilles Veissière (arbitre de football).
Sport : OGC Nice (football), OGC Nice Handball (Ligue 1 féminine), Olympic Nice Natation
Culturel : Carnaval de Nice (février), Nice Jazz Festival (juillet), Festival l'Art sacré (décembre, janvier), Festival du livre de Nice (juin), Festival crossover (mai), Festival International des Musiques d'Aujourd'hui Manca (novembre). 18 musées et galeries dont le musée d'archéologiques, musée Massena (Art et Histoire), musée d'Art Moderne et Contemporain, musée Matisse, musée Chagall, théâtre de la Photographie et de l'Image. Cinémathèque de Nice.
Labels : ville fleurie (4), ville Internet 5@
vidéo02/07/2013 

Les villes étapes 2013 : visitez Nice

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 21

Classements à l'issue de l'étape 21

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

5 coureurs ont gagné des étapes au sprint. Qui a le plus de chances de gagner à Paris ?

  • Marcel Kittel14.93%
  • Simon Gerrans1.08%
  • Mark Cavendish54.21%
  • André Greipel5.5%
  • Peter Sagan24.28%
14123 votes

Partenaires du Tour