Vendredi 12 juillet 2013

Étape 13Tours / Saint-Amand-Montrond

Départ 13h25 GMT 2+

L'étape en or de Cavendish

Résumé de l'étape12.07.2013Étape 13- Tours / Saint-Amand-Montrond

En plein cœur ! C'est au centre de la France qu'a été jugée la 13ème étape du Tour 2013, dans la commune de Saint-Amand-Montrond qui porte à juste titre le surnom de cité de l'or. C'est en tout cas de cette façon que Mark Cavendish et toute son équipe Omega Pharma Quick Step peuvent savourer leur arrivée en ville. Avec une 25ème étape remportée sur le Tour de France, venant récompenser un coup de force porté au reste du peloton à la mi-course, Cavendish égale aujourd'hui André Leducq au 3ème rang de la hiérarchie des plus gros collectionneurs de bouquets, derrière Eddy Merckx et Bernard Hinault. Après le mouvement qui a éliminé Kittel du match du jour et Alejandro Valverde de la lutte pour le podium final, une autre accélération, menée par Alberto Contador et ses coéquipiers, a touché Chris Froome, distancé à 31 km de l'arrivée au sein d'un groupe qui accuse 1'09'' de retard sur la ligne. Le Britannique conserve le Maillot Jaune, mais offre le spectacle d'un leader isolé et vulnérable, qui domine le classement avec 2'28'' d'avance sur Bauke Mollema, et 2'45'' sur Alberto Contador. Pour l'Espagnol, l'étape de Saint-Amand a aussi le goût de l'or. 

44,5 km dans la première heure
Dans le premier kilomètre, le Polonais Przemyslaw Nemiec (LAM) accélère pour sortir du peloton, en compagnie de Yohann Gene (EUC), Ruben Perez (EUS), Luis Angel Maté (COF), Kris Boeckmans (VCD) et Cyril Lemoine (SOJ). Les échappés gagnent du terrain assez rapidement, mais sont contrainte d'entretenir un rythme rapide pour conserver leur avantage. Après avoir parcouru 44, 5 kilomètres dans la première heure, ils n'ont toujours que 3'20'' d'avance. En dépit de leurs efforts, ils ne parviennent pas à s'éloigner à plus de 3'45'' sur un peloton emmené par les équipes de sprinteurs.

Coup d'accélérateur des Omega
La menace pour les échappés se précipite avec l'accélération soudaine d'Omega Pharma Quick Step au km 56. L'offensive provoque rapidement une double cassure dans le peloton. Mark Cavendish parvient ainsi à piéger son rival Marcel Kittel, qui se retrouve éjecté avec une quarantaine de coureurs (Coppel, Le Mevel, Gilbert, Nieve, Anton…), tandis qu'un troisième peloton se forme encore plus loin avec Cunego, Voeckler, Hesjedal et Gallopin notamment.  

Valverde piégé sur une crevaison
Le mouvement met rapidement fin à l'aventure des cinq échappés, repris au km 77 par le premier peloton, soit juste avant la côte de Crotz, où Pierre Rolland saisit l'unique point en jeu. Les équipes Omega Pharma Quick Step et Belkin profitent de l'occasion pour éliminer leurs rivaux à divers titres. Car dans la zone de ravitaillement, Alejandro Valverde est arrêté par une crevaison qui le condamne à intégrer le groupe Kittel (km 98), malgré les efforts et sacrifices consentis par ses équipiers pour tenter de revenir au contact du groupe des favoris.

Saxo-Tinkoff passe à l'offensive
Au sprint intermédiaire de Saint-Aoustrille (km 112,5), André Greipel saisit les 20 points attribués au premier, tandis que le groupe Valverde accuse un retard de 1'32''. A 52 kilomètres de l'arrivée, la même mésaventure exclut Pierre Rolland du groupe de tête. La constante pression des équipes Belkin et Omega élimine ensuite Richie Porte du groupe de tête. Mais c'est l'accélération des coureurs de Saxo-Tinkoff, à 31 kilomètres de l'arrivée à Saint-Amand-Montrond, qui menace davantage les intérêts du Maillot Jaune. Quatorze coureurs se détachent sur cette offensive (Sagan, Bodnar, Fuglsang, Contador, Bennati, Kreuziger, Roche, Rogers, Tosatto, Cavendish, Chavanel, Terpstra, Mollema et Ten Dam) et atteignent la banderole des 15 derniers kilomètres avec 45'' d'avance sur Froome, qui roule notamment avec Greipel, encore une fois écarté de la bataille pour l'étape.

Cavendish, avec Terpstra et Chavanel
Pendant que Valverde et les coureurs qui l'entourent s'enfoncent dans les profondeurs du classement général (9'57'' de retard à l'arrivée), et que la dégringolade est encore plus sévère pour le groupe Cunego-Voeckler-Hesjedal (13'36'' à Saint-Amand-Montrond), le sprint se prépare entre Cavendish et Sagan dans les derniers kilomètres. Aidé par Terpstra, chargé de mettre la pagaille sous la Flamme Rouge, puis par Sylvain Chavanel qui joue le rôle de poisson-pilote, Mark Cavendish se débarrasse aisément de Peter Sagan pour aller chercher sa 25ème victoire sur le Tour de France, la 2ème en 2013.

Étape 13 Tours / Saint-Amand-Montrond

Tout sur l'étape journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 21

Classements à l'issue de l'étape 21

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

5 coureurs ont gagné des étapes au sprint. Qui a le plus de chances de gagner à Paris ?

  • Marcel Kittel14.93%
  • Simon Gerrans1.08%
  • Mark Cavendish54.21%
  • André Greipel5.5%
  • Peter Sagan24.28%
14123 votes

Partenaires du Tour