L'étape du jour

Versailles / Paris Champs-Élysées

Journal de l'étape

Plein de cadeaux à gagner !

La Caravane Publicitaire

Gagnez de nombreux cadeaux avec les jeux concours de vos marques préférées et découvrez toutes les photos des fans. En découvrir plus

Tour de chauffe à Porto-Vecchio

actualités27.06.2013Avant-course

© A.S.O.

Les curieux se pressent au « Village corse », les journalistes recueillent les déclarations des favoris, les coureurs procèdent aux derniers réglages, et se dirigent vers une majestueuse présentation des équipes au bord de l'eau. A deux jours du coup d'envoi, le Tour est bel et bien installé en Corse...

Un nouveau visage pour Porto-Vecchio. Depuis mardi matin, les yeux sont braqués sur le navire amiral de la compagnie Corsica Ferries, qui impose sa stature dans la baie. Au-delà des limites du port, le QG corse du Tour de France propage son enthousiasme en ville et même sur toute l'île. L'inauguration officielle du Mega Smeralda hier après-midi, puis l'arrivée des coureurs dans la Cité du Sel, rappellent à tous l'imminence du départ de la course, incite aux spéculations et aux pronostics. Dans la matinée, les premières conférences de presse ont fourni de la matière à tous les suiveurs qui anticipent des scénarios de course. Alberto Contador a été le premier à se lancer dans le jeu des perspectives de victoire, en avançant ses pions avec prudence tout en montrant son appétit : « Si je ne croyais pas que je peux battre Froome, je n'aurais aucune raison d'être ici. D'ailleurs il y aura bien d'autres acteurs que lui et moi, et je suis certain que la course sera plus animée que l'année dernière ». Plus timoré, Andy Schleck préfère donner rendez-vous à plus tard pour juger de son statut de favori : « Pour l'instant, je peux juste dire que je crois en moi, et c'est le plus important. Il faudra voir à quel niveau je me situe lorsque nous aurons disputé les premières étapes de montagne. Je pense que je suis plutôt un outsider ! ».

Dans les allées du Mega Smeralda, les conversations tournent régulièrement autour de la question de la domination de l'équipe Sky. Pour le moment, la supériorité est déjà nette en ce qui concerne le remplissage total de la salle de conférence. L'entrée en scène de Chris Froome impressionne le favori du Tour sans vraiment l'inquiéter : « C'est évidemment très différent de tout ce que j'ai connu, il y a un nombre de journalistes incroyable. Mais j'ai construit ma saison de manière à me retrouver à plusieurs reprises dans la situation d'un leader, et cet aspect va avec aussi ». Sûr de sa force et de la solidité de ses coéquipiers, Froome préfère toutefois élargir le clan des vainqueurs potentiels à sept ou huit candidats. Mais les prédictions de son lieutenant de première classe Richie Porte laissent entendre que leurs rivaux auront toutes les peines à perturber la machine Sky : « Par rapport à l'année dernière, il me semble que nous serons encore un peu plus forts en montagne pour accompagner Chris. Et dans les autres compartiments, le groupe est assez similaire ». Le message est bien passé…

L'actualité en images

photo27/06/2013 

© A.S.O.

  •  
Voir toutes les actualités

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 21

Classements à l'issue de l'étape 21

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

5 coureurs ont gagné des étapes au sprint. Qui a le plus de chances de gagner à Paris ?

  • Marcel Kittel14.93%
  • Simon Gerrans1.08%
  • Mark Cavendish54.21%
  • André Greipel5.5%
  • Peter Sagan24.28%
14123 votes

Partenaires du Tour