L'étape du jour

Saint-Pourçain-sur-Sioule / Lyon

Journal de l'étape

Plein de cadeaux à gagner !

La Caravane Publicitaire

Gagnez de nombreux cadeaux avec les jeux concours de vos marques préférées et découvrez toutes les photos des fans. En découvrir plus

Jacques Villeglé et Erik Orsenna rendent hommage au Tour de France

actualités21.07.2013Après course

Deux des plus grands artistes français, le peintre Jacques Villeglé et l'écrivain Erik Orsenna, ont rendu un exceptionnel hommage au Tour de France en créant une œuvre spécialement éditée à 100 exemplaires.

Le premier, Jacques Villeglé, est l'un des rares créateurs français exposés en permanence dans le monde entier. C'est simple : en 2004, à New York, lors de l'inauguration du MoMA agrandi, Jacques Villeglé était le seul créateur européen vivant accroché dans la salle dédiée au Pop'Art ! Ainsi le plus célèbre musée d'art moderne d'Amérique rendait-il hommage à cet homme hors de pair qui s'est fait connaître en 1949 lorsqu'il arracha, en compagnie de Raymond Hains, une épaisse superposition d'affiches lacérées.

Jacques Mahé de La Villeglé, son vrai nom, est né à Quimper le 27 mars 1926. Mais les historiens de l'art aiment aussi à rappeler qu'il fut, le 27 octobre 1960, l'un des huit signataires, avec Yves Klein, Arman, Jean Tinguely, Martial Raysse, Daniel Spoerri, Raymond Hains et François Dufrêne, de l'acte de naissance du Nouveau Réalisme. Puis, en février 1969, il a conçu son premier alphabet sociopolitique : une nouvelle manière d'écrire, aussitôt identifiée et admirée partout dans le monde.

C'est donc cet immense artiste qui s'est penché sur le centième Tour de France. Précisément, il s'est penché sur la carte du Tour, afin de l'imaginer à sa manière, comme une affiche lacérée, et d'en réécrire chaque ville-étape avec ses mots et ses signes. Bref, flâner sur les routes du Tour de France comme il a si souvent flâné dans les rues…

Quant à Erik Orsenna, dans un texte saisissant d'où surgit le souvenir de Jacques Anquetil, il l'écrit sans manière : « Moi, c'est d'amour que j'aime le Tour de France ». Et d'expliquer qu'il a jadis découvert la France en écoutant Georges Briquet : « Grâce à lui, grâce à ses émissions, j'ai commencé à saisir ce que signifiait réellement un pays, sa forme, sa chair. Au sens strict – et l'on me pardonnera la répétition -, je dois au Tour de France ma France. » Puis il ajoute à propos d'Anquetil qu'il a plusieurs fois vu courir : « Avec ou sans maillot jaune, il donnait l'impression d'entrer dans le vent par une porte visible de lui seul, une porte ouverte pour lui seul. Je lui dois des moments de grâce, des éblouissements, des petits bonheurs dont je n'ai jamais oublié la douceur. Tous ceux qui ont aimé le Tour de France me comprendront. »

Le résultat de ce tandem Villeglé-Orsenna est saisissant : deux lithographies originales, colorées, vivantes, spécialement éditées par Cristel Éditeur d'Art pour Amaury Sport Organisation. Des lithographies imprimées dans la pure tradition de l'estampe, à Paris, et numérotées et signées à la mine de plomb par le peintre et l'écrivain. Réunies dans un portfolio, elles ont d'ores et déjà été offertes à de nombreuses personnalités depuis le départ du centième Tour de France. Cette oeuvre d'art à conserver et partager rappelle cette vérité jadis soulignée par Antoine Blondin : « Le Tour, c'est beaucoup plus que le Tour »...

Voir toutes les actualités

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 14

Classements à l'issue de l'étape 14

Vainqueur de l'étapeRetrouvez les cotes du PMU avant le départ de l'étape
Vainqueur finalAucun pari n'est actuellement disponible

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Sondage

Chris Froome va-t-il perdre une partie de son avantage dans l'étape de Lyon ?

  • Oui0%
  • Non0%
0 vote

Partenaires du Tour