Valverde, huit ans après

Jeudi 24 avril

S'imposer sur la Flèche Wallonne revient à réussir une recette qui nécessite de rassembler une quantité d'ingrédients. Alejandro Valverde y était parvenu  en 2006, et avait depuis intégré... Lire la suite

J-1 : Flèche Wallonne infos

actualités22.04.2014Avant-course

© Presse Sports

A la veille de la 78ème édition de la Flèche Wallonne, les principaux favoris préparent leur stratégie. Philippe Gilbert ou encore Carlos Betancur feront partie des hommes à suivre, mais la modification de parcours pourrait aussi ouvrir un peu plus largement la liste des prétendants.

UNE NOUVELLE VERSION DU MUR ?
Si la montée finale de la Flèche Wallonne n'a pas évolué depuis l'année dernière, la modification de son approche pourrait avoir une influence sur le scénario de course régulièrement observée, avec une explication entre les puncheurs les plus explosifs sur le Chemin des Chapelles. Cette année, la boucle finale a été réduite à 23,5 km, et l'avant-dernière  ascension du Mur de Huy pourrait également se révéler décisive, selon Jean-Michel Monin, qui a concocté ce nouveau parcours : « L'année dernière, il avait 30 km pour la dernière boucle, et il y avait surtout une trop longue portion de plaine. Par exemple il y a quelques années, Frank Schleck avait lancé un mouvement qui aurait pu être gagnant, mais ils ont été revus sur le plat. Maintenant, ils entameront cette boucle par 2 ou 3 km de descente, puis ils enchaîneront très rapidement par la côte d'Ereffe. Dès lors, il est tout à fait envisageable de voir sortir un petit groupe de favoris qui irait au bout ». Pour rappel, Igor Astarloa reste à ce jour le dernier à avoir triomphé sans avoir bâti son succès dans la montée finale, en 2003.

AG2R LA MONDIALE, À DOUBLE DÉTENTE
Après sa 3ème place l'année dernière, Carlos Betancur s'autorisait les plus hautes ambitions sur cette édition de la Flèche Wallonne, qui constituait un des rendez-vous majeurs de la saison. Mais le vainqueur de Paris-Nice a ensuite souffert d'une infection au genou, qui l'a contraint au forfait sur le Tour de Catalogne ainsi que sur le Tour du Pays Basque. Mais son directeur sportif Julien Jurdie reste optimiste quant aux possibilités de son leader : « Il va mieux. Il n'est pas à 100 %, mais il était déjà beaucoup mieux sur l'Amstel Gold Race. Sur une course un peu plus courte comme la Flèche Wallonne, j'espère qu'il pourra tenir son rôle et viser la victoire. Nous sommes raisonnablement optimistes ». Malgré tout, l'équipe a également prévu un plan B, détaillé par Jurdie : « Nous aimons bien ce nouveau parcours, avec davantage de difficultés dans le final. Cela signifie que s'il y a un mouvement dans les 15 ou 20 derniers kilomètres, on pourra compter sur Romain Bardet. C'est le type de coureur qui peut s'exprimer dans cette configuration, et je pense que cette boucle finale va donner des idées à beaucoup d'équipes ».  

GILBERT, « L'INSTINCT DU VAINQUEUR »
Après avoir remporté la Flèche Brabançonne et l'Amstel Gold Race, Philippe Gilbert a reconquis un statut de grand favori sur la Flèche Wallonne, course qu'il a remportée en 2011 et où il s'est classé 3ème en 2012. Interrogé par letour.fr, son directeur sportif Valerio Piva revient sur la montée en puissance de son leader : « Je ne sais pas s'il tient exactement la même forme qu'en 2011, mais il a passé un hiver excellent, c'est une très bonne base de travail. Il a remporté l'Amstel avec autorité et il se présente donc sur la Flèche dans des conditions idéales. Il n'a jamais perdu son instinct de vainqueur ». Le directeur sportif de BMC détaille également le rôle de la nouvelle recrue de l'équipe, Samuel Sanchez : « Dimanche dernier il a été capable de déstabiliser les adversaires, juste avant l'attaque finale de Philippe. C'est un coureur qui a déjà été capable de monter sur le podium de la Flèche, donc il sera lui aussi protégé ».

TV : DU DIRECT DANS 23 NOUVEAUX PAYS
La couverture TV de la Flèche Wallonne, déjà globale depuis plusieurs années avec 186 pays, gagne encore en qualité de diffusion. Parmi les nouveautés, la chaîne portugaise TVI 24 proposera pour la première fois un direct, tout comme la chaîne canadienne anglophone Sportsnet. Surtout, les téléspectateurs de l'antenne moyen-orientale et nord-africaine de beIN Sports, qui s'étend sur 23 pays, bénéficieront eux-aussi d'un direct, alors qu'ils n'avaient pu suivre que le résumé de la course en 2013.

La course en images

photo15/04/2014 

© Presse Sports

  •  
Voir toutes les actualités

Tableau d'honneur 2014

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur la Fleche Wallonne

Partenaires de La Flèche Wallonne