Les récents départs donnés depuis Carcassonne ont fait honneur aux attaquants prêts à s’exposer quel que soit leur pedigree. En 2014, c’est en prenant la route de Bagnères-de-Luchon que Michael Rogers intégrait une échappée volumineuse qu’il dominait dans le final pour aller chercher son unique victoire sur le Tour. Deux ans plus tard, le trajet Carcassonne-Montpellier s’achevait sur un numéro de duettistes resté fameux entre Chris Froome et Peter Sagan. Avec le dernier mot pour le Slovaque.    

Abonnement

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Partenaires du Tour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus