Le commentaire de Christian Prudhomme

L’alternance de grands raids en montagne et de formats plus resserrés donne lieu à des courses de demi-fond entre grimpeurs. L’intensité pourrait être à son comble en découvrant la montée au col du Pré avant d’atteindre le Cormet de Roselend... puis de s’attaquer aux 18 km d’ascension menant à la station de La Rosière.

Abonnement

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Partenaires du Tour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus