Peraud répond présent

Lundi 31 mars

La belle série de la formation AG2R-La Mondiale continue. Après le succès de Carlos Betancur sur Paris-Nice, Jean-Christophe Peraud s'est offert une belle victoire sur la 83e édition du... Lire la suite

Jean-Christophe Péraud : « A moi de surfer sur cet état de forme »

actualités25.03.2014Avant-course

© Presse Sports

Avec des résultats concluants cette saison, sur le Tour Méditerranéen (2ème) comme sur Tirreno-Adriatico (4ème), Jean-Christophe Péraud se classe parmi les hommes en forme à quelques jours du Critérium International. Toujours au rendez-vous sur cette épreuve (5ème en 2013, 6ème en 2011), le leader d'AG2R La Mondiale tient peut-être une occasion de jouer les tout premiers rôles à Porto-Vecchio ce week-end.

Le triptyque de la route est par définition taillé pour les coureurs complets. Est-ce un objectif à votre portée ?
Même si je suis plutôt toujours dans le coup sur le Critérium International, je ne l'ai jamais gagné ! A priori, il y a quelque chose à faire pour moi, et c'est vrai que c'est une course que j'aime beaucoup. Alors naturellement, cette année je me présente avec de gros objectifs en Corse. Je vais jouer ma carte, en espérant que tout fonctionne et que cela m'emmène au plus haut.

Après votre 4ème place sur Tirreno-Adriatico, vous faîtes partie des grands favoris de cette édition…
Il est certain que sur Tirreno-Adriatico, mes sensations étaient très bonnes, et depuis je me porte très bien. J'ai pris quelques jours de récupération, et mes sorties d'entraînement ont été très satisfaisantes. Maintenant, c'est à moi de surfer sur cet état de forme. L'équipe dans son ensemble collectionne aussi les belles prestations, et tout c'est un enchaînement très positif. Lorsqu'on voit les autres réussir, cela nous pousse dans une dynamique de succès. Mais je ne crois pas être le favori ce week-end : le palmarès de Nibali est quand même plus fourni que le mien, et même sur les chronos où nous sommes opposés, il a toujours terminé devant moi.

Avec votre connaissance de l'étape menant au col de l'Ospedale, comment analysez-vous cette ascension qui sera certainement décisive ?
C'est une belle montée. Ce que je retiens de mes expériences précédentes, c'est qu'il y a tout intérêt à passer à l'offensive avant la traversée du village, car ensuite on prend le risque d'avoir à disputer une arrivée au sprint avec un petit groupe. Et ce n'est pas la configuration que me convient le mieux. En revanche, il y a de très bonnes portions à exploiter avant.

L'actualité en images

photo25/03/2014 

© Presse Sports

  •  
Voir toutes les actualités

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 3

Classements à l'issue de l'étape 3

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Critérium International

Partenaires du Critérium International