Porte, série en cours

Résumé de l'étape23.03.2013Étape 2- Porto-Vecchio / Porto-Vecchio

Après avoir remporté Paris-Nice, Richie Porte envisageait de retrouver son rôle de domestique de luxe au sein du team Sky. L'Australien débute pourtant sa mission de lieutenant de Chris Froome par une victoire sur le contre-la-montre du Criterium International, et prendra donc le départ de la dernière étape avec le maillot jaune sur les épaules. La question du partage des responsabilités se pose donc sur la route du col de l'Ospedale, sachant que les écarts avec la concurrence sont infimes. Si le tenant du titre Cadel Evans s'est montré en retrait, son coéquipier Tejay Van Garderen, 3ème sur le chrono, n'a qu'une seconde de retard sur Porte... et bénéficie d'une seconde d'avance sur Froome. Andrew Talansky et Jean-Christophe Péraud, tous deux pointés à 7'' pourront comme sur Paris-Nice jouer les arbitres... ou même mieux.

Une poignée de secondes de gloire…
En faisant l'impasse sur le chrono de l'après-midi, l'Américain Ian Boswell facilite une première historique sur le Critérium International. Cheng Ji, qui hérite ainsi de la place de dernier du classement général et récupère la responsabilité d'ouvrir le bal, devient aussi le premier coureur chinois à dominer le classement (certes provisoire) d'une étape sur le triptyque de la route. Le plaisir est de courte durée, puisque quelques secondes plus tard, il est éclipsé par Jimmy Engoulvent, lui-même battu par Christophe Riblon.

Péraud au-dessus des 45 km/h
Jussi Veikkanen, puis Sergio Paulinho, se succèdent au sommet de la hiérarchie provisoire, mais les chronos prennent un peu plus de consistance avec les arrivées de Jérôme Coppel, et plus encore de Jean-Christophe Péraud, le premier à franchir la barre des 45 km/h. Chris Froome, attendu avec une performance de haut niveau, remplit sa mission en reléguant Péraud à 5'', mais son temps reste à la portée des gros rouleurs encore attendus sur le parcours. C'est le cas de Tejay Van Garderen, qui confirme le sérieux de ses ambitions en améliorant d'une seconde le chrono de référence.

Boaro s'intercale
Ni Michael Rogers, ni Andrew Talansky ne parviennent à menacer la position de Van Garderen. En revanche, Richie Porte, qui avait déjà devancé Van Garderen lors de sa dernière compétition, sur Paris-Nice, confirme sa suprématie actuelle sur l'exercice… avec une petite seconde d'avance. Immédiatement après, l'Italien Manuele Boaro s'invite à la bataille prévue demain en s'intercalant avec le 2ème temps, entre Richie Porte et Van Garderen. Les prétendants au podium auront également à surveiller le plus jeune coureur du peloton, Bob Jungels, 20 ans, qui pointe comme Péraud et Talansky à 7 secondes de Porte. Enfin, Theo Bos a fermé le défilé en perdant sans surprise son maillot jaune, après avoir signé le 121ème et dernier temps sur le parcours du contre-la-montre.

Étape 2 Porto-Vecchio / Porto-Vecchio

Tout sur l'étape journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 3

Classements à l'issue de l'étape 3

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Critérium International

Partenaires du Critérium International