L'édito

actualités27.02.2014Avant-course

Équation alpestre

En cyclisme, l'art du timing connaît ses lois et ses mystères. Les unes s'appliquent avec brutalité lorsqu'il s'agit de sanctionner des retards de préparation ou des choix de calendrier peu judicieux. Les autres échappent aux calculs et aux statistiques qui s'aplatissent devant la réalité d'un terrain quelquefois indomptable et les caprices des confrontations entre champions. À cet égard, le Critérium du Dauphiné s'impose chaque année comme un moment de vérité absolue. L'enjeu d'une victoire de prestige sur une  des courses les plus sélectives de la saison impose un état de forme optimal qui doit aussi tenir compte de la proximité de l'échéance majeure à venir, le Tour de France.

Cette équation à multiples inconnues a été résolue avec maestria par les deux derniers vainqueurs. Bradley Wiggins et Chris Froome ont prolongé leur domination jusqu'à Paris, au bout du mois de juillet, après avoir marqué les esprits et le palmarès dans les Alpes dans les premiers jours de juin. La performance des deux Britanniques fait toutefois fi gure d'exception dans l'histoire du Dauphiné qui apporte le plus souvent des enseignements sans formuler de prédictions. Les leçons seront encore nombreuses cette année entre Lyon et Courchevel. Le raccourcissement brutal du kilométrage à parcourir contre la montre laisse une part encore plus grande à l'incertitude de la bataille des cimes. C'est aussi l'axe qui a été adopté pour le Tour !


Christian Prudhomme

Voir toutes les actualités

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 8

Classements à l'issue de l'étape 8

S'abonner

Recevez des informations exclusives du Critérium du Dauphiné

Le Critérium du Dauphiné sur France Info

Partenaires du Critérium du Dauphiné