Un final cruel pour Hushovd,
radieux pour Kristoff...

Jeudi 14 août

En presence du Premier Ministre de Norvège, Erna Solberg, la deuxième edition de l'Arctic Race of Norway a connu un final palpitant à Tromsø, devant un public nombreux et passionné, excité... Lire la suite

Un final cruel pour Hushovd, radieux pour Kristoff et Kruijswijk

actualités14.08.2014Après course

En presence du Premier Ministre de Norvège, Erna Solberg, la deuxième edition de l'Arctic Race of Norway a connu un final palpitant à Tromsø, devant un public nombreux et passionné, excité par l'attaque de Thor Hushovd qui a connu un cruel dénouement. Alexander Kristoff, son successeur comme tête d'affiche du cyclisme norvégien, l'a crucifié dans la dernière ligne droite mais il lui a manqué quatre secondes pour battre Steven Kruijswijk (Belkin), resté en tête du classement général et vainqueur en Norvège de la première course par étapes de sa carrière.

Dans la foulée de la « course des héros de demain », réservée aux juniors et remportée par Ole Petter Skogstad de la région de l'Innland – la même qu'Edvald Boasson Hagen – devant Andreas Jacobsen (Vestlandet) et Victor Køhler (Sørlandet), neuf coureurs se sont échappés à la sortie de Tromsø: Maxim Belkov (Katusha), Julien Fouchard (Cofidis), Preben Van Hecke (Topsport Vlaanderen-Baloise), Nico Sijmens (Wanty), Laurent Evrard (Wallonie-Bruxelles), Romain Pillon (Roubaix-Lille Métropole), Andreas Vangstad (Sparebanken Sør), August Jensen (Øster Hus-Ridley) et Adrian Gjølberg (FixIT.no). L'entreprise a permis à Jensen, seul cycliste pro du nord de la Norvège (il est originaire de Bodø d'où était partie l'ARN l'an passé), de consolider son leadership au classement de la montagne.

Toutefois, les Katusha, déjà vainqueurs des deux étapes précédentes avec Alexander Kristoff et Simon Spilak, se sont mis d'emblée à l'ouvrage, si bien que l'échappée n'a pu s'octroyer plus de deux minutes d'avance. Parmi les contre attaquants sur le spectaculaire circuit final de Tromsø, le Suédois Jan Karlsson (Ringeriks-Kraft) a été le dernier à se rendre, avant la grande explication entre les ténors.
Outre la formation Katusha, décidée à tenter le jackpot, étape et général, pour Kristoff, Cannondale a également élevé le rythme dans le but d'installer sur le podium final Davide Villela, qui doit se contenter du maillot blanc de meilleur jeune – devant Kevin Ledanois, stagiaire de Bretagne-Séché Environnement et décidément très étonnant – et de la quatrième place, ce qui n'est pas une maigre consolation.
Une fois franchie pour la dernière fois la côte de Tromsø, Thor Hushovd s'est jeté à corps perdu dans la descente pour ce qu'il espérait être le feu d'artifice de sa carrière. Il a cru à la victoire jusqu'à ce que Kristoff le dépasse inexorablement dans les cent derniers mètres de la ligne droite terminale.

« Jusqu'à la fin, je ne savais pas si j'allais pouvoir rattraper Thor, a réagi le vainqueur de l'étape, deuxième au général à quatre secondes seulement de Kruijswijk. Techniquement, il est si bon que j'ai bien cru qu'il allait gagner. J'ai dû puiser dans mes réserves pour le battre. Je suis très satisfait de sortir de cette Arctic Race of Norway avec deux victoires d'étapes, comme au Tour de France, pour ma première course après le Tour de France. »

Hushovd avait de bonnes raisons d'être terriblement déçu. « J'ai tout donné pour gagner, a commenté le champion du monde 2010. Je me devais d'essayer. Etre battu ainsi, sur la ligne, pour ma dernière course en Norvège, c'est dur. Le public a été exceptionnel. Je voulais gagner, pour moi bien sûr, mais aussi pour tous ces gens, venus voir la course, pour les organisateurs, pour toute la population du nord de la Norvège. Il a juste manqué ce que je voulais en priorité : gagner. »

Steven Kruijswijk ne pouvait que se féliciter du dénouement. « Remporter cette course est un tremplin dans ma carrière, dit-il.J'ai été perturbé par des problèmes physiques ces deux dernières années mais l'Arctic Race me relance. Je vais rentrer chez moi avec d'excellents souvenirs, pas seulement parce que j'ai gagné mais aussi parce que c'est vraiment particulier de courir si loin dans le grand nord. Cette épreuve est très bien organisée, le parcours me convenait et la plupart des coureurs ont apprécié. »

Voir toutes les actualités

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 4

Classements à l'issue de l'étape 4

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur l'Arctic Race of Norway

Arctic Race of Norway Challenge

Informations pratiques et inscriptions pour les trois événements amateurs officiels de l'édition 2014.

Arctic Race of Norway Challenge

Produits dérivés

Visitez la boutique en ligne et ses produits dérivés officiels de l'Arctic Race of Norway

Produits dérivés

Ren Idrett

L'ARN s'associe à la campagne "Ren Idrett", défendant un sport propre et une société sans dopage

Ren Idrett

Partenaires de l'Arctic Race of Norway