Hushovd s'impose au paradis arctique

Résumé de l'étape09.08.2013Étape 2- Svolvær / Svolvær

Frustré d'avoir dû s'incliner au terme de la première étape de l'Arctic Race of Norway, Thor Hushovd a remis l'ouvrage sur le métier pour s'imposer, en force, à Svolvær, capitale des îles Lofoten dont la beauté sublime a enchanté coureurs, suiveurs, spectateurs et téléspectateurs de la première édition de cette épreuve à nulle autre pareille. Parfaitement emmené par Adam Blythe, qui a négocié en maestro le dernier virage, le champion de Norvège a montré au reste du peloton sa pointe de vitesse retrouvée et pris la tête de l'épreuve, à deux jours de l'arrivée, avec trois secondes d'avance sur le vainqueur de Bodø, Kenny van Hummel.

Honneur au régional de l'étape… d'hier

En débarquant sur les îles Lofoten, le peloton de l'Arctic Race of Norway a retrouvé le soleil en même temps qu'il s'apprêtait à découvrir la route présentée par certains guides de voyages comme la plus belle du monde, offrant un aller-retour à partir de la cité côtière de Svolvær, capitale de cet archipel majestueux. L'endroit a inspiré d'emblée six concurrents, sortis au 20e kilomètre : Russel Downing (NetApp-Endura), Sander Helven (Topsport Vlaanderen-Baloise), Edwin Wilson (Joker-Merida), Michael Olsson (People 4 you), Max Emil Korner (Ringeriks-Kraft) et August Jensen (Øster Hus-Ridley), le coureur de Bodø qui était par conséquent le régional de l'étape de la veille mais a poliment attendu son tour pour se mettre en évidence. Deux de ces hommes se sont mis en évidence dans les classements annexes, Helven remportant les trois sprints intermédiaires et Jensen franchissant en tête les deux côtes répertoriées de la journée.

Nordhaug pris dans une chute

Comptant une avance maximale de 2'40'' à la mi-course, les six fuyards ont été maintenus sous contrôle par un peloton logiquement conduit par les coéquipiers du leader, Kenny van Hummel (Vacansoleil-DCM). Plusieurs formations, parmi lesquelles Argos-Shimano, BMC et Plussbank, ont contribué à la réduction de l'écart. Jusqu'à son terme, l'étape s'est révélée un enchantement par la beauté magique de son décor et l'enthousiasme d'un public assez incroyable compte tenu de la faible densité de la région. Thor Hushovd a donné une indication assez nette de ses moyens retrouvés en répondant à une attaque de Vincent Jérôme (Europcar), qui devait ensuite être impliqué dans une chute affectant notamment le meilleur grimpeur et porteur du maillot rouge, Lars-Petter Nordhaug (Belkin), à 13,5km de l'arrivée.

Adam Blythe en virtuose

A l'avant, Korner, Olsson et Downing ont refusé de rendre les armes et se repartis de plus belle alors qu'il leur restait 13 bornes à couvrir. Lorsqu'ils ont finalement vu le peloton revenir sur leurs talons, à 7km du but, le jeune Amund Grondal Jansen (Plussbank) a tenté sa chance, imité quatre kilomètres plus loin par Paul Martens (Belkin), mais sans plus de succès. Le sprint massif étant inévitable en la circonstance, Adam Blythe, le poisson-pilote d'Hushovd, a pris la direction des opérations, négociant l'ultime virage d'une trajectoire exemplaire avant de laisser le champ libre, 200 mètres avant la ligne, au champion attendu par tout un peuple, qui signe là sa sixième victoire de la saison et prend la tête du classement général avec trois secondes d'avance sur Kenny van Hummel et quatre sur Sander Helven qui devient le meilleur jeune de l'épreuve à deux jours de l'arrivée finale.

Thor Hushovd : « Ça ne pouvait pas mieux se passer »

« J'étais très déterminé à l'emporter aujourd'hui, a réagi Thor Hushovd à sa descente de vélo. Ça représente beaucoup pour moi de m'imposer dans une épreuve que j'ai soutenue dès son lancement. C'est la plus belle course à laquelle j'ai jamais participé. Hier, je n'ai pas gagné faute d'un placement idéal mais je me sentais fort aujourd'hui. Le sprint final était un peu chaotique mais j'ai été parfaitement emmené par Adam Blythe. En sortant de sa roue pour lancer mon sprint aux 200 mètres, j'ai eu le sentiment d'être imbattable aujourd'hui. Et de fait, personne n'a réussi à me passer. C'est fantastique ! Le soutien populaire, ici, dans le nord de la Norvège, est encore supérieur à ce que je pouvais imaginer. Le parcours, aujourd'hui, était sublime. Ça ne pouvait pas mieux se passer pour moi que gagner dans ces conditions, j'espère maintenant conserver le maillot jusqu'au bout. »

Étape 2 Svolvær / Svolvær

Tout sur l'étape journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 4

Classements à l'issue de l'étape 4

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur l'Arctic Race of Norway

Produits dérivés

Visitez la boutique en ligne et ses produits dérivés officiels de l'Arctic Race of Norway

Produits dérivés

Arctic Heroes of Tomorrow Race

Découvrez et venez supporter les plus grands talents norvégiens à l'occasion de la dernière étape

Arctic Heroes of Tomorrow Race

Arctic Race of Norway Challenge

Informations pratiques et inscriptions pour la cyclosportive officielle de l'édition 2013 le 10 août

Arctic Race of Norway Challenge

Ren Idrett

L'ARN s'associe à la campagne "Ren Idrett", défendant un sport propre et une société sans dopage

Ren Idrett

Partenaires de l'Arctic Race of Norway