Le dieu du tonnerre illumine l'Arctic Race of Norway

actualités14.08.2013Après course

Thor HUSHOVD and MARTENS Paul, on the finish line, Arctic Race of Norway, Stage 3 - Sortland-Harstad - Photo: Philipp Hympendahl © A.S.O.

Thor Hushovd, pourtant pas leader au départ de la quatrième et dernière étape, est resté fidèle à ses ambitions en remportant le classement général de la première Arctic Race of Norway. Il s'est imposé dans la montée finale de la Skolegata (la rue de l'école) de Harstad. Le dieu du tonnerre (Thor, en mythologie scandinave) a ravi une foule qui a fait d'emblée le succès de l'événement, en devançant Paul Martens (Belkin) à l'étape et Kenny van Hummel (Vacansoleil-DCM) au général tandis que la grande révélation de la semaine, Nikias Arndt (Argos-Shimano), 21 ans, s'adjuge la troisième place et le titre de meilleur jeune.

Neirynck devient propriétaire
Avant l'arrivée des coureurs de l'Arctic Race of Norway à Harstad, joyau du comté de Troms entouré d'îles paradisiaques, la course des « héros de demain » (Arctic Morgendagens Helter Rittet) réunissant les juniors les plus prometteurs de chaque région de Norvège a vu la victoire de Kristoffer Halvorsen (Glåmdal), déjà connu au niveau international par ses victoires en coupe des nations au Tour d'Istrie et au Trofeo Karlsberg, devant Anders Skaarseth (Lillehammer) et Petter Theodorsen (Ringerike). Au même moment, les 115 concurrents encore en lice étaient tout émoustillés par la perspective de devenir propriétaire foncier dans le nord de la Norvège, le maire de Kongsvik ayant promis au vainqueur du sprint intermédiaire jugé dans sa commune au 77e kilomètre un terrain constructible ! L'échappée ne s'est dessinée que trois kilomètres avant ce point stratégique, qui a valu au Belge Stijn Neirynckx (Topsport Vlaanderen-Baloise) d'enrichir son patrimoine. Il a imposé sa pointe de vitesse au groupe de tête comprenant cinq autres coureurs : le champion du Canada Zachary Bell (Champion System), Edwig Cammaerts (Cofidis), déjà noté à l'offensive à 5km de l'arrivée de la veille, Filip Eidsheim (Øster Hus-Ridley), Gilles Devilliers (Crelan-Euphony) et Steven Caethoven (Accent Jobs-Wanty), ce dernier lâchant prise rapidement après l'accès à la propriété de son compatriote.

Nordhaug meilleur grimpeur
Alors que le peloton se rapprochait dangereusement, Bell s'est offert un tour en tête alors qu'il en restait cinq à couvrir sur le circuit noir de monde et inondé de soleil à Harstad. Lars-Petter Nordhaug (Belkin), l'autre star norvégienne, avait beau avoir déjà accumulé suffisamment de points pour remporter le classement de la montagne qu'il menait depuis le premier jour, il a mis un point d'honneur à franchir en tête la dernière côte répertoriée. Le regroupement général opéré à 25km de l'arrivée, les attaques se sont succédées, mettant en évidence Baptiste Planckaert (Crelan-Euphony), Reidar Borgersen (Joker-Merida), Jetse Bol (Belkin) et Zico Waeytens (Topsport Vlaanderen-Baloise), mais tous les regards étaient tournés vers le dernier sprint intermédiaire, susceptible de porter Hushovd en tête du classement général avant même le sprint final. Toutefois, le Norvégien a été devancé par Tony Hurel (Europcar), revenu dans le jeu pour la victoire finale par la même occasion, tandis que Van Hummel conservait une seconde d'avance sur Hushovd.

Hushovd couronne l'affaire
Les trois derniers attaquants furent Sondre Holst Enger (Team Plussbank), Tobias Ludvigsson (Argos-Shimano) et Jan Ghyselinck (Cofidis). Le jeune prodige norvégien a été le dernier rattrapé à 1,7km de la ligne, laissant le champ libre à l'équipe Belkin pour préparer le terrain en faveur de Paul Martens. L'Allemand semblait bien parti mais l'énorme motivation de Hushovd l'a privé du succès escompté. Coupant la ligne en troisième position, Nikias Arndt, meilleur jeune de l'Arctic Race of Norway, confirmait qu'il faudrait compter avec lui dans le Tour d'Espagne, son premier Grand Tour, qui s'élance dans deux semaines.

Thor Hushovd : « Je me devais de gagner pour le public »
« Quel effort violent !, s'est exclamé Thor Hushovd aussitôt la ligne d'arrivée franchie. Comme je n'avais pas gagné le dernier sprint intermédiaire, je devais gagner du temps sur Van Hummel. La meilleure manière d'y arriver, c'était de remporter l'étape. Avant de venir à l'Arctic Race, j'avais annoncé mon ambition de gagner une étape et le général, j'ai donc le sentiment de mission accomplie. Je suis très heureux bien sûr. C'est énorme mais que ça a été dur ! J'étais tellement encouragé par le public que je ne pouvais pas décevoir les gens. Je me devais de gagner pour tout ce monde qui nous a supportés cette semaine, pas seulement moi mais l'événement en général. Je suis fier de ce que j'ai réalisé mais je suis encore plus fier de ce que mon pays a fait pour le cyclisme à cette occasion. Le soutien au bord de la route a été incroyablement fantastique et je sais que le succès à la TV est fabuleux également. Pour les Norvégiens, c'est un petit Tour de France et ils veulent que ça y ressemble, en manifestant le même enthousiasme. Je ne sais pas si je serai l'ambassadeur de la course pour toujours mais l'Arctic Race a un grand avenir, c'est sûr. »

L'actualité en images

photo11/08/2013 

Thor HUSHOVD and MARTENS Paul, on the finish line, Arctic Race of Norway, Stage 3 - Sortland-Harstad - Photo: Philipp Hympendahl © A.S.O.

  •  
Voir toutes les actualités

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 4

Classements à l'issue de l'étape 4

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur l'Arctic Race of Norway

Produits dérivés

Visitez la boutique en ligne et ses produits dérivés officiels de l'Arctic Race of Norway

Produits dérivés

Arctic Heroes of Tomorrow Race

Découvrez et venez supporter les plus grands talents norvégiens à l'occasion de la dernière étape

Arctic Heroes of Tomorrow Race

Arctic Race of Norway Challenge

Informations pratiques et inscriptions pour la cyclosportive officielle de l'édition 2013 le 10 août

Arctic Race of Norway Challenge

Ren Idrett

L'ARN s'associe à la campagne "Ren Idrett", défendant un sport propre et une société sans dopage

Ren Idrett

Partenaires de l'Arctic Race of Norway