Historique du Tour de France

Année 1989

L'HISTOIRE

  • Delgado rate le départ du prologue et perd 2'54". A partir de la cinquième étape contre la montre Dinard - Rennes, la course se résume à un match Fignon - LeMond. La veille de l'arrivée, le Français possède 50 secondes d'avance sur l'Américain qui le domine dans la dernière étape contre la montre et gagne le Tour avec 8 secondes d'avance : le plus faible écart jamais enregistré. Meilleur Jeune : Philippot.

  • Lors de la dernière étape contre la montre (Versailles-Paris : 24,5 km), LeMond roule à 54,545 km/h de moyenne. Son braquet : 54 x 12.

  • Le Tour célèbre le bi-centenaire de la Révolution Française en attribuant une prime de 17.890 Francs au km 1789, à Martres-Tolosane (étape Luchon - Blagnac), ville départ du Tour Féminin. Le même jour, l'équipe Kelme est totalement éliminée. Première participation de Bjarne Riis, dans l'équipe Super U (95ème, à 2 h 3 min 37 sec). Un nouveau Tour de France pour Bernard Thévenet qui devient journaliste. Lanterne rouge : Hermans (138ème) à 3 h 4 min. 1 sec.

  • Dans l'étape contre la montre Dinard - Rennes, LeMond expérimente un guidon de triathlète qui sera ensuite adopté par l'ensemble des coureurs. Le dernier jour, il gagne le Tour devant l'Ambassade américaine, Place de la Concorde. Un coup de théâtre et un gag.

illustration
© A.S.O. / Amaury Sport Organisation - Tous droits réservés. aso